Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
GRATUIT : 250 cartes de visite gaufrées avec le code KobOne18
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Quel statut pour un graphiste diplômé continuant ses études ?

Quel statut pour un graphiste diplômé continuant ses études ?

Messagepar BuZ » Jeu 29 Aoû 2013 23:20

Bonjour à tous,

Alors voilà :

Pour le projet professionnel de mon BTS j'ai réalisé une identité visuelle pour une pâtisserie, où travaille ma copine à laquelle j'ai proposé de montrer le résultat à son patron. Celui-ci est maintenant très emballé et souhaiterait me l'acheter mais je ne suis pas encore déclaré. De plus, je vais aussi être amener à travailler pour d'autres clients tout en continuant mes études. Étant donné que mon activité sera à temps partielle je me demandais quel statut prendre et quelles sont les démarches à suivre ?

Je me suis renseigné un peu mais je me perds un peu dans tout ça et j'avoue que ça me fait un peu peur aussi... Je n'aimerais pas être embêté par la suite par rapport aux différents organismes.

Que dois-je faire en premier ? Me déclarer aux impôts ou à la Maison des Artistes ? Quelle liasse choisir : P0 Pl ou P0 i ? ...

Je serai ravi si vous pouviez m'éclairer ^^'
BuZ
Nouveau
 
Messages: 3

Messagepar canardcache » Ven 30 Aoû 2013 00:54

BuZ a écrit:Bonjour à tous,

Alors voilà :

Pour le projet professionnel de mon BTS j'ai réalisé une identité visuelle pour une pâtisserie, où travaille ma copine à laquelle j'ai proposé de montrer le résultat à son patron. Celui-ci est maintenant très emballé et souhaiterait me l'acheter mais je ne suis pas encore déclaré. De plus, je vais aussi être amener à travailler pour d'autres clients tout en continuant mes études. Étant donné que mon activité sera à temps partielle je me demandais quel statut prendre et quelles sont les démarches à suivre ?

Je me suis renseigné un peu mais je me perds un peu dans tout ça et j'avoue que ça me fait un peu peur aussi... Je n'aimerais pas être embêté par la suite par rapport aux différents organismes.

Que dois-je faire en premier ? Me déclarer aux impôts ou à la Maison des Artistes ? Quelle liasse choisir : P0 Pl ou P0 i ? ...

Je serai ravi si vous pouviez m'éclairer ^^'
heuuuu job étudiant tout simplement?
canardcache
 

Messagepar Yamo » Ven 30 Aoû 2013 07:59

Bonjour,

Si tu prévois d'avoir plusieurs occasions de ce genre, il est effectivement nécessaire d'avoir un statut.

Considérant ton contexte, deux d'entre eux semblent s'imposer naturellement ("job étudiant" n'est pas un statut) : Auto-Entrepreneur ou MDA. Tous deux sont des Entreprises Individuelles, et offrent le même avantage de ne pas prévoir de cotisations forfaitaires : tu n'est chargé qu'à hauteur de ce que tu gagnes, et si tu ne gagnes rien, tu ne paies rien.

La différence est celle-ci : En AE, tu peux facturer n'importe quel type de mission, avec un taux de cotisations moyen, tandis qu'à la MDA tu ne peux facturer que des missions de création graphique (les sites Internet que tu conçois en font partie) à l'exclusion de quoi que ce soit d'autre, mais bénéficies d'un taux de cotisation nettement réduit (en très gros un AE paye moitié plus de cotisations qu'un MDA en micro-entreprise).

Lorsqu'on se voue à une activité à 100% créative la MDA semble donc être la bonne option. Néanmoins beaucoup de débutants dans le métier ont tendance à choisir désormais l'AE, qui représente moins de "paperasse" : une inscription et des déclarations trimestrielles en ligne et c'est tout, contre des démarches un peu plus longues, une déclaration annuelle plus complexe chaque année et surtout le système du précompte imposé aux nouveaux auteurs MDA et qui complique un peu la facturation.

Personnellement je considère que ces petites contraintes sont normales dans le cadre d'une création d'entreprise et que les bénéfices en terme de résultat sont tels à la MDA qu'il est idiot de s'en priver juste parce qu'on a peur de quelques papiers, d'autant que la MDA offre un autre avantage énorme qui est de n'avoir aucun plafond de revenus. (L'AE pour ce type de prestas est limité à 32600€/an et si j'ai bien compris il va probablement passer à 19000€/an).

Néanmoins c'est un choix laissé à chacun et qui dépend selon moi avant tout du projet : Si l'on compte vraiment se lancer et s'établir en indépendant, dans l'idée d'en faire une activité principale ou en tout cas une activité régulièrement rémunératrice, on a tout intérêt à choisir la MDA. Si à l'inverse on est certain que ça restera une activité occasionnelle, parallèlement à des études ou à un "vrai" travail, alors l'AE est probablement plus simple à gérer.

Concernant les démarches, pour répondre à ton autre question :

- En AE tout se passe en ligne sur http://www.lautoentrepreneur.fr (et pas ailleurs, attention aux sites qui essaient de te faire payer pour ça, c'est gratuit).
- Pour la MDA il faut commencer par déclarer son activité au Centre de Formalités des Entreprises dont on dépend (pour toi c'est l'Urssaf le plus proche), puis parallèlement s'inscrire à la MDA. Si tu es sur Paris le mieux est d'y aller, sinon il me semble qu'on peut télécharger un formulaire d'inscription sur leur site http://www.secuartsgraphiquesetplastiques.org/

Pour plus de détails, je te recommande de chercher dans les anciens sujets de ce forum.
Sinon, tu peux être intéressé par le livre de ma signature.

Bon courage
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17768
Localisation: TOULOUSE

Messagepar Veracruz » Sam 31 Aoû 2013 10:39

Y a le portage salariale également, mais j'ai jamais testé. J'ai lu qu'avec un bon intermédiaire, c'était une solution pratique pour des contrats très occasionnels.
Avatar de l’utilisateur
Veracruz
Rang 7
 
Messages: 599
Localisation: Paris

Messagepar Yamo » Sam 31 Aoû 2013 11:59

Je sais que je radote à ce sujet, mais franchement maintenant que l'AE existe, et vu le coût relativement prohibitif du portage salarial (il faut tout de même être d'accord pour lâcher plus de la moitié de son chiffre dans l'opération), j'ai vraiment beaucoup de mal à voir ce qui reste d'intérêt dans cette solution...

Je sais que d'autres inscrits y voient encore quelques avantages, mais j'ai du mal à les distinguer et ils me semblent quoi qu'il en soit très chers payés.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17768
Localisation: TOULOUSE

Messagepar jmroyercom » Sam 31 Aoû 2013 13:46

Yamo a écrit:Je sais que d'autres inscrits y voient encore quelques avantages, mais j'ai du mal à les distinguer et ils me semblent quoi qu'il en soit très chers payés.


D'un point de vue personnel, le moins de prise de tête et de changement avec les différents organismes de l’État (Sécurité Sociale, Assedic,…).

D'un point de vue professionnel, certaines sociétés n'acceptent pas de fournisseurs non référencés. Un référencement comptable ça se fait pas tout seul.

Personnellement, je ne peux pas souscrire à la MDA (je ne fais pas de création) même si je sais que pas mal de personnes trichent. Et je n'approuve pas le statut d'AE qui était censé être un revenu complémentaire pour des salariés et non un statut à part, sans compter la gestion de l'inscription au RSI qui a l'air très laborieuse au final.

J'ai arrêté le statut de portage salariale car j'en avais marre de jongler avec les statuts selon les clients. Tant qu'il n'y a pas de CDI, c'est soit CDD ou intérim.
jmroyercom
Rang 6
 
Messages: 313

Messagepar graphicdesigner » Sam 31 Aoû 2013 14:01

Yamo a écrit:Je sais que je radote à ce sujet, mais franchement maintenant que l'AE existe, et vu le coût relativement prohibitif du portage salarial (il faut tout de même être d'accord pour lâcher plus de la moitié de son chiffre dans l'opération), j'ai vraiment beaucoup de mal à voir ce qui reste d'intérêt dans cette solution...

Je sais que d'autres inscrits y voient encore quelques avantages, mais j'ai du mal à les distinguer et ils me semblent quoi qu'il en soit très chers payés.

Le portage salarial conforte certaines personnes dans l'idée qu'ils restent salariés et que, par exemple, ça ne leur ferme pas les droits à l'assurance chômage. Même si c'est cher payé, ça peut être une bonne solution pour certains cas, à condition, bien sûr, de bien choisir sa société de portage.

Comme souvent tu le fais remarquer à juste titre, être indépendant nécessite bon nombre de compétences autres que celles en rapport avec son activité. Et cela demande aussi une préparation préalable de son projet.

Choisir de devenir Auto-Entrepreneur devrait être plus souvent assimilé à une création d'entreprise, avec tout ce que ça comporte. Et il faut dire ce qui est, tout le monde n'est pas fait pour être entrepreneur. Encore moins à la sortie des études.

Peut-être que s'il y avait plus de personnes qui se tournaient vers un bon portage salarial, on verrait moins souvent des étudiants fraîchement sortis des études se lancer dans une création d'entreprise sous prétexte qu'on leur propose un premier travail.
graphicdesigner
Rang 6
 
Messages: 267

Messagepar BuZ » Sam 21 Sep 2013 21:20

Bonjour à tous et merci beaucoup pour vos réponses, dont certaines plus éclairées que d'autres qui m'ont permis d'y voir un peu plus clair parmi toutes les questions que je me posais.

Suite à vos réponses je retiens deux statuts possibles : l'AE et MDA. Chacun a ses avantages et inconvénients j'ai bien compris et c'est à chacun de trouver celui qui lui convient. Cependant, on m'a parlé de la possibilité de passer d'AE à MDA au bout d'un an pour éviter le précompte qu'exige la MDA. Qu'en dites vous ?

Sachant que pour l'instant je n'ai qu'une commande "sûre" est-ce que c'est bien judicieux de commencer AE sachant que les cotisations sont plus importantes. D'autre part j'aimerais en savoir plus sur la TVA car je ne sais pas si je dois ou non l'appliquer ni quelles sont les conditions d'application.
BuZ
Nouveau
 
Messages: 3

Messagepar Yamo » Dim 22 Sep 2013 01:36

Cependant, on m'a parlé de la possibilité de passer d'AE à MDA au bout d'un an pour éviter le précompte qu'exige la MDA. Qu'en dites vous ?


Que c'est n'importe quoi. :)

Le précompte est obligatoire lors de sa première année de MDA. Ce qu'on a fait avant ils s'en foutent, ça ne changera rien.

Sachant que pour l'instant je n'ai qu'une commande "sûre" est-ce que c'est bien judicieux de commencer AE sachant que les cotisations sont plus importantes.


J'ai déjà donné plus haut les critères qui devraient guider ton choix entre AE et MDA. C'est à toi de voir.
Comme je l'ai dit, pour moi une activité 100% créative c'est MDA, y'a pas à tortiller. Mais je sais que d'autres font le choix inverse, ils sont libres de ça.

D'autre part j'aimerais en savoir plus sur la TVA car je ne sais pas si je dois ou non l'appliquer ni quelles sont les conditions d'application.


Ça dépend du régime fiscal et des options de TVA que tu choisis au moment de déclarer ton activité.
Si tu commences en micro-entreprise (ce que je te conseille fortement), tu ne factureras pas la TVA. Si tu choisis AE ce sera de toute façon en micro-entreprise donc le problème sera réglé.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17768
Localisation: TOULOUSE

250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil