Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
GRATUIT : 250 cartes de visite gaufrées avec le code KobOne18
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Reconversion professionnelle pour devenir webdesigner : validité de mon projet ?

Défouloir général, tous les sujets, toutes vos réactions .... n'hésitez pas donnez votre avis sur les sujets qui vous tiennent à cœur !

Reconversion professionnelle pour devenir webdesigner : validité de mon projet ?

Messagepar Amiral Arcadia » Ven 23 Juin 2017 12:12

Bonjour à toutes/tous,

J'aimerais avoir l'avis de membres du forum sur ma situation, parce que je commence à avoir de grosses appréhensions et je commence sérieusement à flipper.

J'ai 30 ans et après des années de galère professionnelle, j'ai fait un bilan de compétences qui m'a orienté vers le métier de webdesigner. Ne pouvant me lancer dans des des études initiales (qui s'étalerait sur 2 voire 3 ans), je prévois de me lancer dans une formation continue. Après avoir fait une enquête-métier, je prévois un stage en fin juin d'environ une semaine. Je cherche actuellement un contrat de professionnalisation, ce qui me permettrait d'avoir une expérience professionnelle en plus de passer du temps en école.

J'ai pris contact avec le CEFIM, une école sur Tours qui propose une formation de webdesigner en formation continue, du 18/09/2017 au 17/05/2018. J'ai pris contact avec un ancien formateur de cette école, qui possède sa propre boîte. La formation du CEFIM est un équivalent bac +2. L'AFPA prévoit aussi cette formation, pour une durée d'environ 7 ou 8 mois.

J'ai quelques notions en informatique, mais il est prévu que je me remette à niveau, soit par le GRETA soit en auto-formation.

Le problème c'est que, même si je sais que ça embauche dans l'informatique, je ne sais pas si c'est réellement suffisant pour être un tremplin. Est-ce que je risque de continuer à galérer longtemps, ce qui me fait vraiment très peur, car je n'ai pas envie d'être au chômage toute ma vie.

Qu'est-ce que vous en pensez ?
Amiral Arcadia
Nouveau
 
Messages: 3

Messagepar jbrossano » Ven 23 Juin 2017 21:47

Ah les bilans de compétences... Ils ont tous ce point en commun d'orienter les gens vers des choses créatives... Car tout le monde aimerait être créatif.
La réalité est triste car les domaines de la création sont les plus cotés intellectuellement et parallèlement ce sont ceux où la précarité est la plus forte.

Oui il y a du boulot dans le webdesign, mais seulement des emplois pérennes à des niveaux élevés de compétences. Aujourd'hui pas besoin de connaissances techniques pour monter un blog, un site d'entreprise un peu pro, et même le e-commerce peut s'en passé quand on reste à des niveaux amateurs...

Si tu veux que ce métier soit un tremplin ( vers quoi ? La fortune ? ) deviens un expert technique.

Autre solution s'orienter vers le User Experience Design ou le User Interface Design, secteur porteur en ce moment ( le webdesign c'était il y a 10 ans )
Envie de rester au top ? Suivez mes articles > http://design-packaging-marketing.com
Avatar de l’utilisateur
jbrossano
Rang 3
 
Messages: 31

Messagepar Amiral Arcadia » Sam 24 Juin 2017 08:28

Pour remettre dans le contexte, je pense sincèrement que la conseillère qui m'a fait faire ce bilan de compétences ne m'aurait pas envoyé là-dedans si je n'étais pas motivé à le faire. Le problème, c'est tout simplement de savoir si je vais vraiment ramer pendant longtemps, ou si j'ai une chance de trouver du boulot dans ce domaine et si mon projet est viable ou pas.

L'argument qui m'a été donné, c'est que si il y a des formations à ce niveau, c'est que ça recrute. Mais entre ce que l'on peut imaginer de la réalité d'un métier et la réalité, il y a une différence.

Je cherche pas à devenir milliardaire, juste à éviter de trop galérer pendant plusieurs années.

Après j'ai bien conscience que j'ai un niveau léger et que je vais devoir bosser.

Quand tu penses expert technique, tu veux dire développeur informatique ? Et un niveau bac +2, c'est trop léger en informatique ?
Amiral Arcadia
Nouveau
 
Messages: 3

Messagepar jbrossano » Sam 24 Juin 2017 18:30

La meilleure chose à faire serait d'aller voir dans une agence de web design à coté de chez toi et de leur demander ce qu'ils en pense, tu sera fixé sur les perspectives d'embauches.

Quand je parle de devenir expert, c'est que je pense que quelqu'un avec un niveau/compétences moyen ne sera jamais rémunéré correctement dans ce métier. J'explique :

Je pense qu'une banque/ assurance/ constructeur auto/ commerçant type décathlon, carrefour... est près à payer honnêtement / assurer un taf sur la durée pour un travail sur leur site, mais en dehors d'eux ça sera pas le cas.

De toute façon vu que tu vas devoir trouver un job à l'issue de cette formation pourquoi ne pas prendre contact tout de suite avec les pro dans ton coin pour en discuter ?
Envie de rester au top ? Suivez mes articles > http://design-packaging-marketing.com
Avatar de l’utilisateur
jbrossano
Rang 3
 
Messages: 31

Messagepar Yamo » Sam 24 Juin 2017 19:25

Bonjour,

L'argument qui m'a été donné, c'est que si il y a des formations à ce niveau, c'est que ça recrute.


Alors ça, pardon mais c'est vraiment l'argument le plus pourrave qu'on puisse entendre dans le domaine.
Il y a des formations surtout parce qu'il y a des gens qui pensent que ça leur servira, et qui sont donc prêts à payer pour (souvent effectivement guidés dans cette voie par wagons entiers par les organismes publics), et donc des centres de formations pour les facturer.
Qu'il y ait des débouchés réels ou pas n'est pas, loin s'en faut, une condition nécessaire à l'existence ou au succès d'une formation.

Maintenant pour revenir à la question :

Les choses, il faut être honnête, sont un peu difficiles, et ce pour plusieurs raisons.

La première, c'est celle dont parle justement jbrossano : avec la standardisation du web et l'apparition de nombreux outils automatisés (notamment les CMS), tout un pan de l'économie se passe désormais de prestations de webdesign. Il n'y a plus que les clients avec des besoins de communication bien particuliers qui ont besoin d'un site sur mesure. En d'autre termes, prospecter les PME/TPE pour leur vendre des sites, c'est chaud. Quant aux autres (les agences et les annonceurs par exemple), ils s'adressent généralement aux plus expérimentés et qualifiés.

S'ajoute à ça la seconde raison, qui est, comme sous-entendu plus haut, que ces métiers ont subit une très forte croissance en terme de population, de diplômés, de profils plus ou moins qualifiés. Les métiers du web font rêver à la télé, sont à la mode, tout le monde veut le faire et Pole Emploi y envoie 50% de ses chômeurs parce qu'ils sont tous forcément d'accord.

Pas besoin d'être un génie pour se rendre compte du résultat : moins de demande pour plus de profils, ça donne un secteur très très concurrentiel.

Tout ça pour en arriver à la conclusion suivante : les métiers du web sont et restent des métiers porteurs, avec de belles perspectives, mais leur accès est conditionné par le fait d'être très bon dans son domaine : seuls les meilleurs s'en sortent.

Rien ne s'oppose à ce que tu deviennes très bon dans ce domaine. Je ne connais pas ton profil ni ton background donc pour ce que j'en sais tu as autant de chances que n'importe qui d'autre. Par contre, si tu penses que partir dans cette direction peut, d'une certaine façon, te garantir du travail à plus ou moins brève échéance, "sans trop galérer", j'ai peur que tu ne te fasses des idées.
Les métiers du web sont aujourd'hui des métiers très qualifiés, et donc tout aussi difficiles que n'importe quel autre métier qualifié. Non, on n'y arrive pas en 1 ou 2 ans (et encore moins en 7 ou 8 mois) de cours par correspondance. Ça, si ça a pu exister un jour, c'est fini depuis longtemps. Donc si ce que tu cherches c'est un métier dans lequel tu peux être opérationnel et compétitif rapidement, je n'ai pas forcément de piste à te donner mais celle du webdesign n'est pas forcément la bonne.

Je ne cherche absolument pas à te décourager. Comme je l'ai dit je ne connais pas ton profil et peut-être effectivement as-tu tout ce qu'il faut pour y arriver à terme. Il me semble néanmoins important, surtout pour t'aider dans cette démarche, de te faire bien comprendre que ça n'aura dans tous les cas rien de facile ni d'immédiat, et que ce sont bel et bien des années de formation qu'il te faudra pour y arriver. Il n'y a pas de raccourci.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17731
Localisation: TOULOUSE

Messagepar Amiral Arcadia » Sam 24 Juin 2017 19:49

Merci pour vos réponses.

C'est effectivement le problème : je serais prêt à bosser dans l'informatique, Pôle Emploi à l'air enthousiaste, mais je ne veux pas passer un an à faire une formation pour être au chômage pendant dix ans après. Donc, si j'ai plus de chances par exemple en tant que développeur que dans le webdesign, le choix va être simple.
Amiral Arcadia
Nouveau
 
Messages: 3

Messagepar Ekodesign » Dim 25 Juin 2017 07:09

Bonjour,
Tout dépend aussi de ton secteur géographique, mais je sais que dans le Gard où j'habite et travaille, les développeurs ne courent pas après le travail. Ils sont souvent overbookés et croulent sous les contrats. Les tarifs ne sont pas les même non plus que pour du webdesign.
Personnellement, je te conseillerais de t'orienter vers le développement si tu en as les compétences. Il y a à mon avis beaucoup plus de débouchés que ce soit en free ou en CDI, et bien mieux payé.
++
#
EKODESIGN

Graphiste webdesigner freelance
http://www.studio-ekodesign.fr
Avatar de l’utilisateur
Ekodesign
Rang 3
 
Messages: 21
Localisation: Vers Pont du Gard

250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calcul « salaire » freelance
Nouveau simulateur à destination des indépendants
KobOne-calcul-salaire-freelance
Estimez au plus juste votre seuil de rentabilité et taux journalier moyen.
Faire une simulation