Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
Packaging sur mesure, baisse de prix - 10% 331,67 € les 100 exemplaires
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Maquettes gratuites & travail spéculatif - perverted crowdsourcing - #travailgratuit

Défouloir général, tous les sujets, toutes vos réactions .... n'hésitez pas donnez votre avis sur les sujets qui vous tiennent à cœur !

Re: Creads démultiplie la créativité sur Internet !!

Messagepar kob » Lun 4 Juin 2012 19:59

imi a écrit:A quand l'interview à la télé d'un designer professionnel et "droit" qui donne son point de vue sur le crowdsourcing ?
Les medias auraient aussi des fois besoin d'être éduqué :shock: et d'analyser plus le sujet avant de pondre de tel article...c'est surtout ca qui est navrant...


Moi je vote pour un appel a idée pour qu'un yamo , thorea ou yosh se retrouve invité a une émission genre grand journal de C+ ou autre pour dynamiter le concept au grand jour. :ninja: y a personne qui connait des gens qui bossent dans des média de grande écoute pour faire des actions coup de poing? Les intermittents du spectacle avaient été efficaces pour faire parler d'eux je trouve... là sinon on peut rester longtemps derrière nos ordis à chougner
Avatar de l’utilisateur
kob
Administrateur du site
 
Messages: 1636
Localisation: Lyon

Messagepar Yamo » Lun 4 Juin 2012 20:58

Je comprends votre idée mais je pense que malheureusement tout le monde s'en foutrait d'un graphiste à la télé, qui viendrait défendre son bizness de l'ombre dont tout le monde dans le public se fout total.

Cela étant dit, pHgraphics a raison dans 2 points sur 3 :

- Oui, il est important de faire de l'éducation et de la communication (vers les clients, vers les jeunes professionnels et les étudiants). C'est ce qu'on fait beaucoup depuis des années, et même si ce n'est pas suffisant pour bloquer totalement la marée crowdsourcing, je considère malgré tout qu'il y a des résultats tangibles (rien que l'existence de cette discussion en est un).
- Oui, malheureusement, tant que ça sera autorisé et existera, des gens y participeront : Des petits malins exploiteront toujours les plus naïfs, les naïfs en question auront toujours besoin de se planter concrètement pour commencer à se rendre compte qu'il font fausse route (et encore, pour ceux qui s'en rendent compte) malgré les avertissements, quant aux clients, il y en aura toujours pour chercher au moins cher et alimenter le business des petits malins, et la boucle est bouclée. Gueuler contre ça, dire que c'est "pas bien", même à la télé, ne suffira jamais à faire disparaître totalement la pratique.

Par contre il se trompe sur 1 point : celui de la légalité.
Le perverted crowdsourcing contourne les lois sur le droit du travail, celles sur la propriété intellectuelle, et crée du dumping. Trois choses qui sont interdites aujourd'hui en France, et au-delà. Personnellement je l'affirme, on peut ne pas être d'accord, mais c'est en tout cas un point-de-vue qui se défend (et qui est d'ailleurs partagé par l'avocate linkée plus haut donc nous ne sommes pas une bande de tarés).
Si les sociétés qui installent ce type de système ne sont pas inquiétés, c'est donc selon moi plus par vide juridique et surtout par manque de vigilance et de réactions des institutions, plutôt que parce qu'ils sont intouchables légalement. En gros, les autorités s'en foutent.

Donc pour moi, outre la formation et la communication vers les acteurs du secteur, s'il y a une "alarme" à sonner, c'est surtout au niveau légal (éventuellement en passant par le politique), plutôt que télévisuel/grand public. Ici repose une vraie piste et une vraie possibilité pouvant mener à un sévère coup contre ce genre de pratiques.
C'est ce qu'on a compris depuis un moment et on avait déjà fait des tentatives. Thorea par exemple avait essayé d'alerter la DGCCRF sur les questions de dumping. Malheureusement comme je le disais plus haut, tout ça est pour l'instant resté lettre morte (on nous avait répondu oui peut être mais c'est à vous de monter le dossier).

Donc si vous voulez agir, vous creuser la tête pour imaginer une action à mener, surtout n'hésitez pas, plus on sera à s'en mêler mieux ce sera, mais selon moi c'est sur cet axe là - le légal - qu'il faudrait réfléchir.
Si vous avez des idées, des interlocuteurs, des pistes, partageons-les.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17813
Localisation: TOULOUSE

Messagepar saty » Lun 4 Juin 2012 21:11

Arf pas de contact désolé... ah si, à la chaine de Marseille, LCM :D

Quand j'ai vu l'interview j'ai pensé comme toi kob... il faut réagir, il faut montrer aux gens la valeur de notre métier...qu'on ne bosse pas gratos et que personne ne doit le faire !
Si on avait l'argent, on s'afficherai dans les rues, les magazines, les journaux...
Mais là je ne sais pas ce qu'on peut faire pour être entendu...à part un affichage sauvage dans nos grandes villes...
Avatar de l’utilisateur
saty
Rang 6
 
Messages: 171
Localisation: MARSEILLE

Messagepar Veracruz » Lun 4 Juin 2012 21:45

Yamo a raison, le front le plus décisif dans ce combat contre le crowdsourcing véreux serait celui de la loi, mais c'est aussi le plus ardu... sacrée muraille à franchir.

En attendant, continuer à éduquer la communauté des créatifs français me semble important, car ça apporte des résultas tangibles, et contribue à vider peu à peu ces plateformes de leur source d'énergie : le pigeon.

Y'a-t'il déjà eu des actions de comm en France contre ce genre de pratiques, plus particulièrement des sites web ?
Avatar de l’utilisateur
Veracruz
Rang 7
 
Messages: 599
Localisation: Paris

Messagepar yosh » Lun 4 Juin 2012 21:53

A quand l'interview à la télé d'un designer professionnel et "droit" qui donne son point de vue sur le crowdsourcing ?


J'avais participé à un débat sur le crowdsourcing à "la cantine" avec entre-autre jb souffron, qui était avocat de wikipédia à l'époque (me semble-t-il) et c'était fort intéressant. Par contre impossible de mettre la main sur la vidéo, le lien est mort.

COÏNCIDENCE à la fin de ce débat y'a eu harpo et pipo, les 2 fondateurs de chez creads qui me sont tombés dessus pour m'expliquer le démarche, convaincus que ce qu'il faisaient, c'était apporter une grande aide aux graphistes. Je leur ait dit que non pas du tout, mais bon de toutes façons c'était juste leur argumentaire commercial de BTS com'
Avatar de l’utilisateur
yosh
Rang 11
 
Messages: 5524
Localisation: PARIS

Messagepar Tdoe22 » Lun 4 Juin 2012 22:16

C'est incroyable quand même, plus de 100 participations pour chaque demande de logo sur leur site! Tout ça pour gagner une misère et céder l'intégralité des droits sur sa création... Personne ne connait des gens qui participent à ce genre de chose? Je serais curieux de voir leur profil, même si je pense que la plupart sont des étudiants..
Tdoe22
Rang 2
 
Messages: 16

Messagepar imi » Lun 4 Juin 2012 22:26

vu les phrases très commerciales que sortent les concernées, je serai surpris qu'il ne grossisse pas les chiffres....sur leur site fb c'est 26 000 créatifs et dans l'interview il parle de 40 000 designers :wut:

Il y a peu, on a découvert que sur une plate forme similaire toutes les déclinaisons de logo étaient considérées comme des nouvelles propositions :evil:
Avatar de l’utilisateur
imi
Rang 7
 
Messages: 445
Localisation: Lyon

Messagepar bango » Lun 4 Juin 2012 23:03

Je suis d'accord qu'il faille toucher les politiques mais les actions que nous pourrions mener peuvent s'adresser à eux par l'intermédiaire du grand publique. si on alerte l'opinion, les politiques ne pourront pas aussi facilement nous ignorer. Par exemple la vidéo qui tournait récemment sur le droit de suite (http://www.dailymotion.com/video/xh597y_le-droit-de-suite-est-en-danger_creation) expliquait clairement le combat de l'ADAGP. Même si je pense que le message est encore trop sage, il permet de comprendre de quoi il s'agit. Encore aujourd'hui beaucoup de gens ne voient pas le problème que pose les dérives du crowdsourcing.

Mais imaginons une campagne de com' qui expliquerait les dangers du perverted crowdsourcing. Et imaginons que nous arrivions à montrer que le perverted crowdsourcing ce soit pas qu'un danger pour les pro mais aussi pour le consommateurs ou les entreprises (perte de qualité, illusion du choix, perte de repère, absence du relationnel, et au final perte d'argent). Il faut determiner une cible (Les entreprises, les consommateurs ?), un objectif (alerter l'opinion, convaincre les défenseurs primaires du crowdsourcing ?) et travailler à la manière d'une campagne de com'.

Ça peut être une vidéo, la création d'un mouvement, un site pédagogique (différence entre crowdsourcing positif et le crowdsourcing perverti). En fait, on fait tous de la pédagogie à notre niveau mais j'aimerais avoir un site pour envoyer tout ceux que je voudrais convaincre. Pas un manifeste, juste un site claire, pas forcément revendicatif, juste pédagogique. Ou tout serait compris en quelques minutes. Avec les pièges, les arguments type des Creads et compagnies, etc.
Avatar de l’utilisateur
bango
Rang 7
 
Messages: 324
Localisation: SAINT ETIENNE

Messagepar marroon » Mar 5 Juin 2012 00:09

On est une communauté de designer. On a du DA, du graphiste, du flasheur, de l'inté, du dev', etc. On fait du print, du web, du motion, de la 3D. Y a moyen de faire quelque chose. Un clip animé, une infographie, un texte + graphique, whatever.

Je suis pour.
Avatar de l’utilisateur
marroon
Rang 10
 
Messages: 2880
Localisation: STRASBOURG

Messagepar lespetitesvertus » Mar 5 Juin 2012 00:38

J'imagine déjà un court métrage Orwellien où l'électricien refait toute l'installation d'un centre commercial, et rentre chez lui partager du pain sec et de l'au avec sa femme et ses 5 enfants, en priant pour qu'il soit "élu" pour être payé et s'acheter un paquet de pâtes...
Avatar de l’utilisateur
lespetitesvertus
Rang 5
 
Messages: 142
Localisation: Paris

Service d'impression et expédition en 24h
Testez le service Exarush avec le code kobOne18 *
★★★★ Passez votre commande avant 10H, vous la recevez le lendemain par transport express Exa-Bigfoot-Exarush
Je commande
Calcul « salaire » freelance
Nouveau simulateur à destination des indépendants
KobOne-calcul-salaire-freelance
Estimez au plus juste votre seuil de rentabilité et taux journalier moyen.
Faire une simulation