Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
GRATUIT : 250 cartes de visite gaufrées avec le code KobOne18
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Conseils, suite logique ?

Bienvenue sur le forum réservé aux graphistes professionnels ! Métier plaçant la créativité au premier plan, le graphisme est à ce jour l'un des métiers où la demande est la plus forte. Cela a juste titre puisque que le graphiste professionnel est amené à travailler pour de plus en plus de secteurs professionnels diversifiés. Journalisme, imprimerie, création multimédia, industrie tertiaire, agences publicitaires, etc... Chacun de ces métiers se retrouve un jour ou l'autre à la recherche d'un ou des graphiste(s).

Vous êtes un freelance et/ou salarié professionnel graphiste ? Que vous soyez nouveau dans ce métier ou un travailleur confirmé, vous pouvez à tout moment vous retrouver devant un questionnement en rapport avec votre travail et dont la réponse se laisse désirer... C'est ici que nous intervenons ! Avec une communauté composée de centaines de membres salariés et freelances graphistes, nous sommes à même de vous apporter les réponses à vos problèmes professionnels. N'hésitez pas à déposer votre/vos question(s). Merci aussi d'user et abuser avant de la fonction recherche du forum afin de gagner du temps, votre question à surement été déjà posée récemment.

Quelles sont les grilles tarifaires d'usage cette année pour les graphistes en freelance ? Quel est le salaire moyen d'un salarié professionnel graphiste ? Quel statut est le plus avantageux lorsque l'on démarre en tant que freelance ? Quels outils gratuits et/ou payants sont à la disposition des graphistes professionnels ? Voici quelques questions déjà présentes sur le forum et que vous pouvez visiter à votre guise. N'hésitez pas à enrichir cette liste de vos propres questions, la communauté est à votre disposition !

Les graphistes freelances viennent ici échanger sur leurs problématiques métiers, questions sur les tarification, devis et taux journalier moyen. Postez et répondez aux questions techniques ou juridiques des graphistes indépendants et salariés inscrits. Vous pouvez aussi utiliser notre calculateur de prix de logo pour avoir une première méthode de définition de prix. Si vous souhaitez calculer votre TJM utilisez notre simulateur de "salaire" freelance. Enfin postez vos créations en cours, logo , identités visuelles pour solliciter les avis et remarques des graphistes professionnels connectés.

Vous avez besoin de recruter un graphiste? Postez une annonce d'emploi ou mission free dans la rubrique "Jobs" pour obtenir des devis.

Re: Conseils, suite logique ?

Messagepar GoulvenBARON » Mar 28 Mar 2017 14:09

Moi oui, mais on est plusieurs dans la com visuelle, pas un souci dans le sens où on est content de laisser la partie qu'on aime pas.
http://www.plus-agiles.com/
Apres c'est un réseau particulier, on sélectionne pas mal à l'entrée, c'est pas les francs maçons mais pas loin. Justement pour garder la qualité du réseau.
Avatar de l’utilisateur
GoulvenBARON
Rang 10
 
Messages: 4909
Localisation: Saint Hilaire des Lo

Messagepar Teksi_ » Mar 28 Mar 2017 14:15

Intéressant tout ça !

Pour ma part (Web designer en freelance), ça marche pas trop mal, mais je vis dans un département d'outre mer ( La Réunion ), il y a encore peu de bonnes formation web, ce qui rend pour le moment la concurrence que vous évoquez assez limité.

Peut-être y a-t-il donc un écart entre : les grandes villes qui fourmillent d'agences web, de freelance UX/UI, de jeunes étudiants prêt à bosser pour un rien ET les zones disons moins peuplées, ou le tissu formation-agence-freelance web est moins dense. Il serait peut-être plus facile d'évoluer sereinement si on dispose de ces compétences alors un peu plus rares. J'ai en tout cas cette impression évoluant dans un DOM.

Autre chose, faire de petits sites internet dit "vitrine", sans grosse valeur ajoutée technique, c'est pas juste en train de mourir tout simplement ? Je tombe sur pas mal d'articles en ce moment du type http://mashable.com/2016/05/30/facebook-end-of-websites/#B_My80kN1qqW. Je sais pas trop quoi en penser, mais je vois pas mal de commerces type restaurant / salon de coiffure utiliser une simple page Facebook comme seule présence digitale, et qui ne voient plus l’intérêt de dépenser plusieurs K€ tous les 5 ans pour un site sur mesure...

Pour ma part j'envisage à moyen terme de me tourner vers le "product design" ( ou "chez l'annonceur"), toujours en UI/UX sur des projets à forte valeur ajoutée technique que des templates à 50€ pourront difficilement remplacer, mais je me trompe peut-être.
UI / UX en freelance
Teksi_
Rang 1
 
Messages: 6

Messagepar GoulvenBARON » Mar 28 Mar 2017 14:33

C'est vrai que paradoxalement le fait d'être "en province" voir en campagne, est une chance : il y a un paquet de grosses PME qui tournent très bien, qui n'iront pas chercher des agences à Paris, ou en grande métropôle, pour des raisons culturelles et économiques, mais qui sont aujourd'hui acculturées aux enjeux du web. Mais là ce qui marche c'est plus le webmarketing que le seul site web : du community management, du adwords, de l'emailing, de la présence sur les salons ... effectivement le site web comme projet central et obligatoire a vécu pour pleins de type de projets.
Avatar de l’utilisateur
GoulvenBARON
Rang 10
 
Messages: 4909
Localisation: Saint Hilaire des Lo

Messagepar Grafimages » Mar 28 Mar 2017 15:47

Bravo à Yamo pour son analyse pertinente de la situation.

Petit retour d'expérience (45 ans, 16 ans de Web)
Débuts en 2002 comme webdesigner/intégrateur, j'ai connu les mises en page en tableau, puis le tout CSS... En 2006, je me suis mis en partenariat avec un développeur pour diversifier mes services (jamais réussi à apprendre les langages dynamiques, malgré plusieurs essais). On est encore à l'époque où tout est codé de A à Z.
En 2010, suite à la montée en puissance des réseaux sociaux et de l'importance du SEO, je délègue l'intégration à un 3ème partenaire pour me charger de la communication et de l'optimisation SEO.
En 2013, entre l'essor des CMS et la réduction des budgets clients suite à la crise, on adopte Wordpress comme solution par défaut.
Bref, je me suis adapté jusqu'ici, bien qu'étant freelance sur le papier, mais avec un profil d'agence (puisqu'on est 3 à bosser ensemble) en réalité.
Je plains les gens petits : ils sont les derniers à savoir quand il pleut (P. Desproges). - Agence de création Web et applications mobiles
Avatar de l’utilisateur
Grafimages
Rang 6
 
Messages: 263
Localisation: Salinas

Messagepar Argo-design » Mar 28 Mar 2017 16:50

Hello tout le monde ! et plus précisément à l'auteur de ce sujet, ça fait longtemps que j'ai pas posté ici mais ce sujet me parle car j'ai vécu à peu de chose près cet épisode (même si je ne suis pas aussi vieux ni avec autant d'XP, j'en ai que 7 ans.)

Effectivement il y a plusieurs point pour "redémarrer la machine" : aujourd'hui il y a tellement de profil, free, non-free, étranger, sans compter ceux qui balance des tarifs à 50 balles la journée, il faut donc montrer que t'a une "plus value" une valeur ajoutée que les autres non pas.

Et c'est la que comme dit Yamo il faut revoir ta position, proposer des presta que les "jeunes" non pas, du conseil, de la formation, strat de com'. Avec l'expérience que t'a tu peux conseiller les boites sur comment orienter leur comm voir les former.

Passé un certains moment, la créa on l'a plus ou moins, on décroche sans s'en rendre compte des tendances qui évoluent et les jeunes arrivent à s'y mettre tout de suite.

Mis à part, il faut renforcer ton réseau, adhérer si possible à un groupe de freelance pour se soutenir, partager et répondre à plusieurs (ce qui est mon cas depuis que je suis chez greaaat et même ailleurs). Pourquoi pas travailler dans un coworking..Tu peux prospecter localement ET Nationalement (très important), car même si tu as quelques clients nationaux, ne jamais négliger les locaux ! Perso je suis charrette mais je viens de terminer un démarchage 100% local, on ne sait jamais la roue tourne trop vite parfois.

Après les RS vont te donner un peu de visibilité, et un peu plus si tu te spécialise sur une niche précise où les "jeunes" ne vont pas, car qui dit "spécialiste" ou "expert" dit "j'ai des compétences plus poussée" (grâce à ton XP) et donc ça attire des budgets plus gros.

Perso je comparé tout ça a une "jungle" ou faut sans cesse se battre pour pouvoir rester la tête hors de l'eau car tout va tellement vite que tu peux te faire valser du jour au lendemain.

Je te souhaite bon courage, et accroche toi ! t'es pas encore dans le caveau ;)
Avatar de l’utilisateur
Argo-design
Rang 6
 
Messages: 180

Messagepar carlos » Mar 28 Mar 2017 17:41

Hé bien merci à vous tous (les anciens et les "pas aussi vieux"... lol !) pour vos exemples et conseils persos !

Après dans ma carrière de graphiste, j'ai eu des phases de recherche d'emploi, de vide etc. Donc même si, déjà à la base j'ai eu mon diplôme tard (27 ans) je n'ai pas eu 10 années pleines d'expérience. Je vois que vous êtes beaucoup de webdesigner, d'après vos récits. Personnellement j'ai eu une formation qui était à peu près 70% print et 30% web. Tout ce que j'ai appris depuis c'est en autodidacte et en faisant de la veille etc.

Et à ce sujet, j'avais également proposé comme service dans mon site l'intégration de sites en css3, html5, responsive. Mais après réflection, je me suis dit que je ne suis pas "expert" là dessus, et qu'un Front-End ferait le même travail que moi, en mieux, et plus rapidement, car il a eu une formation. Peut-être que j'ai eu tort de l'enlever, car pour mon propre site, s'il ne marche pas sur certains devices, c'est moins grave que si c'était un site pour un client où je serais moins serein.

Enfin, les questions que je me pose sont surtout de savoir comment devenir, pour l'exemple, consultant. On s'improvise consultant suite à nos années de pratique ou de veille dans notre métier, ou faut-il faire une formation (courte, je l'espère) pour valider ce statut ?
Concernant le fait d'être formateur, c'était surtout pour un exemple que j'ai connu, je ne me vois pas formateur, déjà lorsque des amis me font répéter 3 fois la même chose je perds patience... x)

Donc la réorientation ne me dérange nullement, cela amènerais même un nouveau souffle avec ses challenges !

J'ai pris note de tous vos conseils notamment en ce qui concerne le réseau, et le coworking, car comme je l'ai dit, j'ai fait le tour de tout mon réseau.

Wait and see
carlos
Rang 6
 
Messages: 295
Localisation: Lille

Messagepar GoulvenBARON » Mar 28 Mar 2017 17:48

être consultant c'est purement déclaratif. Tu peux décider de communiquer là dessus du jour au lendemain, ce n'est pas un statut. Par contre il faut être crédible, soit par le réseau, soit par le book, soit par le profil linkedin ... (ce qui revient au réseau)

Arriver dans un secteur où personne ne te connait et dire "je suis consultant" c'est voué à l'échec je pense. Il faut préparer le terrain, repérer les lieux et événements où il y a des conférences, des rencontres pros, discuter, laisser sa carte, demander de la reco à d'anciens clients - collègues ...

Quand tu es consultant, c'est autant ton expertise que ta personne que tu vends. On sort de la logique "je fais ma presta, j'envoie mes livrables et basta", il faut pas avoir peur du contact.
Avatar de l’utilisateur
GoulvenBARON
Rang 10
 
Messages: 4909
Localisation: Saint Hilaire des Lo

Messagepar STPo » Mar 28 Mar 2017 17:51

carlos a écrit:Et à ce sujet, j'avais également proposé comme service dans mon site l'intégration de sites en css3, html5, responsive. Mais après réflection, je me suis dit que je ne suis pas "expert" là dessus, et qu'un Front-End ferait le même travail que moi, en mieux, et plus rapidement, car il a eu une formation. Peut-être que j'ai eu tort de l'enlever, car pour mon propre site, s'il ne marche pas sur certains devices, c'est moins grave que si c'était un site pour un client où je serais moins serein.


Juste sur ce point : je n'ai jamais été formé au CSS pourtant j'en vends toute la journée, il ne faut pas non plus que le fait d'être autodidacte soit bloquant (surtout à nos âges avancés parce que quand on était jeunes, bin elles existaient pas les formations).
Freelance web à Paris • STPo.frFermentationsSur Twitter
Avatar de l’utilisateur
STPo
Rang 8
 
Messages: 936

Messagepar GBC » Mar 28 Mar 2017 18:35

Bonjour à tous les vieux !
je ne suis pas venu souvent ici ces derniers temps non plus…
je suis aussi dans le profil de la quarantaine qui arrive et aussi beaucoup de questions quand à mon avenir pro…
d’ailleurs cette discussion me fait penser à d’autres qu’on avait eu ici sur kob, du style « que deviennent les graphistes passé un certain âge ? »
le constat est le même pour tous apparemment, de mon côté je ne suis pas dans le web, mais suis encore dans le graphisme print, plutôt orienté packaging, PLV…
2016 a été pour moi une très bonne année depuis 9 ans que je suis à mon compte, et 17 années d’expérience en tout, mais cela m’a demandé de très gros efforts à tous les niveaux…
Je fais aussi le constat qu’il n’y a pas moins de travail, mais une multitude de profils et d’offres, et les budgets Com. ne sont plus les mêmes…
les prix sont de plus en plus difficiles à tenir face à des concurrents qui baissent leurs prix comme leur pantalon, mais avec le temps j’ai vu revenir des clients qui étaient allé voir ailleurs pour les prix et qui sont revenus pour la prestation, la qualité, la confiance et la réactivité que je pouvais leur apporter (certes plus cher, mais c’est le prix de mon travail), avec le temps cette guerre des prix est usante et me fait me remettre en question (trop) souvent…
Sans parler des clients qui essayent d’intégrer un studio en interne en recyclant des personnes de la compta ou du service clients devant photoshop, c’est peut être ce qu’il y a de pire ! et quand on me dit « on va faire ça en interne pour que ça coûte moins cher », le résultat est à vomir, et le temps passé dessus est juste hallucinant.

La question de l’évolution, je me la pose quasiment chaque année, et puis à chaque fois je rempile pour un tour et ça passe, mais jusqu’à quand ?…
Pour ma part je bosse principalement pour des annonceurs directement et de temps en temps avec des agences qui apprécient mon expérience sur le packaging.

Pour renforcer mon réseau pro, je me suis mis dans un réseau d’affaire il y a 1 an, honnêtement pour l’instant niveau financier cela m’a permis de rembourser l’adhésion, si je devais compter le temps et l’investissement complet je serai très largement perdant. Mais ça m’apporte une ouverture aux autres et m’évite de m’enfermer devant des écrans, rencontrer d’autres entrepreneurs et voir qu’on a tous les mêmes questionnements.
Mais en 9 années je me suis rendu compte que le démarchage mettait 12 à 18 mois à payer, donc je me laisse 6 à 9 mois pour voir ce que ça donnera de ce côté…

Si cela a bien fonctionné pour moi en 2016 ce n’est pas le cas chaque année, à lire ce fil, je me rends compte que c’est en effet le conseil et l’accompagnement que je donne à mes clients qui fait qu’ils sont là encore aujourd’hui.
Mais mes clients me disent qu’ils sont démarchés par des agences qui sont en galère et qui sont prêtes à vendre leur mère pour avoir un contrat
la confiance ne suffie plus à assurer les contrats.
À mes débuts les agences et clients bossaient avec un free pour sa « patte » le prix n’était qu’accessoire, aujourd’hui c’est l’inverse, les clients veulent en premier un prix, ensuite une presta, et si c’est bien fait c’est mieux mais pas plus, pour un métier artistique c’est tout remettre en question.

Pour l’instant ça passe, donc je continu, mais je me rends bien compte que c’est de plus en plus dure face à la concurrence, et j’ai toujours cette petite voix qui me dit « tu feras pas ça toute ta vie », mais pas beaucoup de réponse…

bon courage !
Avatar de l’utilisateur
GBC
Rang 9
 
Messages: 1849
Localisation: MONTPELLIER

Messagepar 2m-at-work » Mer 29 Mar 2017 11:40

Bonjour les anciens (et les plus jeunes aussi).
je me retrouve énormement dans ce que tu dis GBC ;) et je me pose les mêmes questions que pas mal d'entre vous ici.
Je vais avoir 38 ans et j'ai un profil orienté print....voire même plus illu et data...
L'évolution tech du web (responsive etc.) à fait que je me suis éloigné de tout ça. Je ne suis pas assez "carré" pour m'y épanouir.
Dès lors avoir un profil print+illu en free n'est pas franchement évident... je suis free depuis 2005 (avec qq années de salariats au milieux 2007>2009 et 2011>2014). Depuis janvier 2015 je suis retourné au 100% free...
Et même si -à ma grande surprise- je me débrouille bien depuis ces 2 ans (avec un passage au réel) je me pose des questions sur mon avenir...et encore plus de savoir si je resterais dans la com.
Pas mal d'efforts et des clients qui ratissent ou qui demandent toujours de faire des efforts en terme de prix (usant à la longue).
Et comme dit GBC
La question de l’évolution, je me la pose quasiment chaque année, et puis à chaque fois je rempile pour un tour et ça passe, mais jusqu’à quand ?…


Pour le moment ça tourne* (mais avec seulement 2 ans à 100% il m'est difficile de savoir si ça continuera. Si j'en étais à 5 ans et + je pourrais me dire que c'est un peu plus pérenne...mais bon on est pas à l'abri que tout se casse la gueule).
* apres chacun à un niveau de vie et pour ma part mon CA me suffit

Pour le moment ça va parce que j'ai mon style, que je suis un peu dans une "niche" et que je suis réactif avec les agences (qui me font confiance).
Parce qu'en etant "hors" du web je pense que ma part de presta diminuera... bon "print is not dead"
mais oui avec la floppée de jeunes qui sortent des études...je vois pas mon avenir forcement rose.
Et parce que j'ai du mal à voir en tant que DA à 45 ans...je me vois dépassé en tant que senior (attention je ne dis pas qu'à 45 ans on est cramé).
Mais je ne sais pas si je ferais ou pourrais faire free "advitam" et que je ne vois pas comment je pourrais basculer en tant que consultant ou formateur de quoi que ce soit....Vient je vais d'apprendre à faire du vecto ou une data...pas sur que je trouve.
Pour l'évolution...la seule que j'entrevois, c'est me former sur After Effect et pouvoir animer mes vectos (et évoluer sur d'autres choses une fois le soft maitrisé). Je ne sais pas si le job de free nous rince (y a du bon dedans...pouvoir gerer son temps etc.), mais j'ai du mal à me voir là dedans longtemps.
Je prends le job/la vie...année après année...et on verra si je dois continuer la dedans...ou pas !
et GBC resume bien ma pensée
et j’ai toujours cette petite voix qui me dit « tu feras pas ça toute ta vie », mais pas beaucoup de réponse…
mickael merley, DA illustrateur webdesigner et data-maker freelance
Avatar de l’utilisateur
2m-at-work
Rang 8
 
Messages: 775
Localisation: Auxerre

250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil