Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
Découvrez le nouveau guide PAO d’Exaprint
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Reconversion professionnelle - Formation Web-Designer AFPA

Forum spécifique aux problématiques de design d'interface et web design.
Vous avez un projet de design de site web? Vous cherchez un webdesigner? Déposez gratuitement une offre d'emploi ou demande de devis dans notre rubrique "Jobs".

Re: Reconversion professionnelle - Formation Web-Designer AFPA

Messagepar APOKA » Ven 4 Mar 2016 11:53

kekoblo a écrit: Voilà pourquoi j'interviens à la suite des excellentes réponses qui ont été données, mais qui sont uniquement factuelles. Seul toi connait la portée de ton engagement. Si tu as à coeur de faire de l'animation, tu y arrivera car tu l'as déjà dit tu n'est pas pressé.

Bien entendu la route est plus sinueuse que pour les types 1 et 2 qui sont rassurants car conformes. Mais si tu as ça dans le sang...


Oui et je suis sur qu'un peu d'énergie cosmique pourra aider aussi. Ou peut être un peu d'eau bénite ?
Avatar de l’utilisateur
APOKA
Rang 8
 
Messages: 960

Messagepar yosh » Ven 4 Mar 2016 12:02

"tu as ça dans le sang"…


heu, tu le connais personnellement, c’est un skecthe monté à 2 ?

Ou alors tu es ce proche (ami ou famille) qui s'est inscrit après que ton pote t'ai dit "je suis allé demander sur tel forum et c'est pas une bonne idée" et du coup tu t'es dit que ça serait utile de venir le rebooster sur ledit forum ?

Tout le monde croit qu'il est "l'élu". On a tous commencé de rien et c’est très possible d'y arriver au bout d'un certain processus long, MAIS on dit juste qu'il ne faut pas espérer en vivre en n'ayant jamais travaillé puis 8 mois de formation AFPA. Et ça c’est pas spécifique à la personne, c'est juste que ça ne marche pas comme ça, pour n'importe quel métier.

Dire que malgré tous les indicateurs au rouge c'est possible d'y arriver, c'est pas vraiment lui rendre service.
Avatar de l’utilisateur
yosh
Rang 11
 
Messages: 5523
Localisation: PARIS

Messagepar kekoblo » Ven 4 Mar 2016 12:27

Salut Yosh,

On ne se connaît pas alors merci d'éviter les délires parano.

yosh a écrit:heu, tu le connais personnellement, c’est un skecthe monté à 2 ?

Ou alors tu es ce proche (ami ou famille) qui s'est inscrit après que ton pote t'ai dit "je suis allé demander sur tel forum et c'est pas une bonne idée" et du coup tu t'es dit que ça serait utile de venir le rebooster sur ledit forum ?


Ensuite quand on cite merci de ne pas faire de morceaux choisis et de citer intégralement, ici : "MAIS SI tu as ça dans le sang..."

Moi j'ai l'impression que tu n'as pas vraiment pris le temps de lire ce qui a été écrit. Tu as ta vision du sujet en tête et bim! tu la balance en mode "faut arrêter le monde des bisounours".

Dans ce qui est dit moi je vois une personne qui s'est pas dit "waouh trop 'la balle jv'ais faire du web avec quelques tutos choppés à droite et deux ou trois cracks de softs, trop facile et à moi les start-up avevc babyfoot et tournois de PS4"

Je vois quelqu'un qui semble avoir un niveau de reflexion suffisant pour pas tomber dans les clichés comme ci-dessus, et surtout qui a un projet.

Je ne connais pas cette personne, je peux bien entendu me tromper.

Mais je pense que les avis sur l'état de l'art du métier et son marché ont été suffisemment clairs, et je me répète : je n'ai jamais dit le contraire.

J'espère en tous cas contribuer de façon constructive.
kekoblo
Rang 2
 
Messages: 12

Messagepar Yamo » Ven 4 Mar 2016 12:33

Je vais résumer ça simplement pour ceux qui peut-être mélangent un peu tout :

- Est-ce qu'il est possible de se former/reconvertir dans le graphisme, le webdesign ou le dév et d'en vivre ensuite ? OUI.
- Est-ce qu'il est possible d'y arriver sans aucun bagage antérieur uniquement grâce une formation de 8 ou 12 mois ? NON. JAMAIS. POUR PERSONNE.


Même motivé, même passionné, même travailleur, ou tout ce que tu veux, NON : On n'apprend pas un métier qualifié en 8 mois, point barre.

Après on est libre de croire ce qu'on veut oui, mais la question devient alors de savoir si on veut vivre dans un rêve le temps qu'il dure ou construire un projet viable.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17666
Localisation: TOULOUSE

Messagepar kekoblo » Ven 4 Mar 2016 12:33

Apoka a écrit:Oui et je suis sur qu'un peu d'énergie cosmique pourra aider aussi. Ou peut être un peu d'eau bénite ?


Je préfère l'energie cosmique, au moins y'a pas de prosélitisme. Ou tiens, encore mieux, du Gibolin.
kekoblo
Rang 2
 
Messages: 12

Messagepar NicolasBailly » Mar 5 Déc 2017 14:59

Bonjour à tous.

Je suis fraîchement diplômé du titre professionnel de Designer web suite à une formation à distance de 4 mois. Après dix années d'expériences dans le commerce, j'ai souhaité revenir à mon projet initial. Je suis à la recherche d'un emploi dans une agence web ou une agence de communication dans la région toulousaine. Je suis disposé à accepter un poste en télétravail si celui-ci se situe loin de mon domicile. Je suis déterminé à me reconvertir dans le domaine du Webdesign. J'ai créé mon propre site internet (portfolio) dont le lien se trouve sur la dernière page de mon book. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, vos remarques, vos conseils...
Merci à tous. Vous pouvez aussi me demander des conseils sur les formations ou autres.
Avatar de l’utilisateur
NicolasBailly
Nouveau
 
Messages: 1
Localisation: Albi Area, France

Messagepar mpl » Lun 15 Jan 2018 17:24

Yamo a écrit:Je vais résumer ça simplement pour ceux qui peut-être mélangent un peu tout :

- Est-ce qu'il est possible de se former/reconvertir dans le graphisme, le webdesign ou le dév et d'en vivre ensuite ? OUI.
- Est-ce qu'il est possible d'y arriver sans aucun bagage antérieur uniquement grâce une formation de 8 ou 12 mois ? NON. JAMAIS. POUR PERSONNE.


Même motivé, même passionné, même travailleur, ou tout ce que tu veux, NON : On n'apprend pas un métier qualifié en 8 mois, point barre.

Après on est libre de croire ce qu'on veut oui, mais la question devient alors de savoir si on veut vivre dans un rêve le temps qu'il dure ou construire un projet viable.



Pourquoi alors lance-t'on (on = le gouvernement, les Régions, Pôle-Emploi) autant de ces formations courtes ? Pour occuper les chômeurs ? Mais on retarde quand même de 8 mois la chute, et on aura dépensé entre temps un paquet de fric public.
Je sors d'une de ces formations, je crois que seulement 2 personnes sur les 12 ont trouvé un taf. Moi j'ai juste engrangé encore plus d'amertume (même si j'ai été heureuse de découvrir le développement web).
http://mplods.dunked.com/
Avatar de l’utilisateur
mpl
Rang 2
 
Messages: 16
Localisation: Mâcon

Messagepar mpl » Lun 15 Jan 2018 17:57

GoulvenBARON a écrit:Bonsoir à tous.
Je suis formateur maintenant depuis pas mal de temps (2012) sur les logiciels graphiques et le Webdesign auprès de plusieurs organismes (CCI, CNAM, Université, organismes de formations privés). Je vois donc arriver la plus part des profils sur ces métiers, et je fais au mieux, comme mes collègues, pour former les gens.
Je peux aujourd'hui avec le recul savoir quand les formations que je donne sont utiles, et quels sont les profils qui transformeront ça en parcours professionnel. Il sont de 4 types :
- Le ou la jeune diplômé(e) sur les "rails". En général, entre 20 et 25 ans, un cursus Lycée ou BTS arts graphiques, arts appliqués, donc un minimum de culture graphique et de bagage technique, et souvent une pratique autodidacte à coté, du genre à avoir fait le site et la com du club de sport ou autre.
- Le profil qui a déjà une licence dans un secteur dev, marketing, commercial, et qui veut s'ouvrir des possibilités sur le marché de l'emploi, en ajoutant un profil com visuelle. En général des gens déjà embauchables mais qui veulent "mieux".
- Le profil en reconversion : en général 10, 15 ou 20 ans dans la com visuel mais print, ou dans le rédactionnel, des relations presse, bref le "vieux monde de la com", qui se retrouvent sans taff et veulent raccrocher les wagons.
- Le profil "je faisais complètement autre chose", commercial, technicien, ancien prof, qui est sans emploi depuis 3 à 5 ans, et qui est venu là suite à des suggestions Pole Emploi.

Soyons clair : les deux premiers sont les candidats qui auront le plus de chances de trouver du taff derrière.
- Les premiers bénéficient de la niak, l'envie, la capacité d'apprentissage, et aussi des prétentions salariales minimes.
- Les seconds en général ont une connaissance effective du secteur pro, et savent qu'ils peuvent travailler mieux, voire gagner plus, en ayant plus de compétences, même si ce n'est pas pour être directement en charge des réalisations : chez l'annonceur, on a pas forcément besoin de graphistes, webdesigner ou dev, mais de gens capables de piloter un projet web en connaissant les tenants et aboutissants.
- Les anciens profils Print : bah ça va pas être facile. je suis bien placé pour savoir que nos capacités d'apprentissage ne sont pas les mêmes à 20 ans qu'à 40. Certes, apprendre à utiliser photoshop, illustrator, en général ils savent déjà, par contre se faire une culture web quand on a encore peur de payer en ligne, quand on a jamais touché du css, quand on reste nostalgique des tableaux et des découpes de tranche dans photoshop (je suis nostalgique), ça se passe dans la douleur.
- les profils "je suis venu parce qu'on m'a dit que c'était cool et qu'il y avait de la lumière", et qui ne s'intéressent même pas de prés ou de loin à la com graphique et au web, ben ... souvent ils décrochent en cours de formation, ou s'accrochent mais n'en feront rien.

Le point de vue de l'employeur :

Comme évoqué plus haut, en général les formations se passent en alternance. ça veut donc dire qu'il va falloir trouver une boite pour se faire embaucher, certes à des conditions avantageuses, mais pour quand même fournir derrière, et l'alternance est souvent utilisée (en tout cas dans ma riante province) comme phase de test avant embauche. Là encore, l'employeur va préférer les deux premiers profils au deux derniers. Et il aura raison, les deux premiers profils sont ceux avec qui sa se passera le mieux, et qui s'adapteront le plus facilement au contexte pro actuel.

Alors pourquoi propose t'on si souvent ces formations aux profils 3 et 4 : Les centres de formations ont un modèle économique un peu bâtard, on va dire hybride pour être positif : ils ont intérêt à former des gens qualifiés et qui seront embauchés derrière pour avoir de bons taux de réussite, mais ils ont aussi intérêt à remplir des cursus, avec des profils financés par Pole Emploi, car un diplôme, au RNCP, c'est dur à obtenir (je sais de quoi je parle) pour un centre de formation, mais c'est aussi dur à garder, et en particulier au niveau du nombre de formés. Le modèle économique incite aussi à remplir les cessions : votre serviteur est payé pareil devant 7 ou 14 personnes.
Quand au Pole Emploi et à ses conseillés, je ne leur jette pas la pierre : ils naviguent à vue, dans des conditions de travail déplorables, avec un nombre de dossiers à écluser totalement irréaliste, et soyons clair, ils ne comprennent pas plus nos métiers que votre oncle qui vous demandera tous les ans c'est quoi déjà ce que vous faites c'est de l'informatique c'est ça ? justement la box imprime plus ...
L'actuelle réforme de la formation professionnelle ne va pas arranger ça, pas plus que le discours gouvernemental qui ne jure que par "entrepreneuriat", l'uberisation de tout, de n'importe quoi et de la mère à Yamo, le label FrenchTech, les startups fantaisistes.

Il y a des exceptions : des gens pour qui une formation graphique et web a été profitable alors qu'ils étaient pas du tout là dedans à la base. Mais ce sont ... des exceptions.
A ça s'ajoute effectivement que pour bien faire nos métiers, il faut au minimum les connaitre, que pour les connaitre il faut être dedans, avoir une culture générale, pas que visuelle, pas que web, pas que com. Qu'il faut aussi de plus en plus se coltiner au marketing, au webmarketing, au SEO, aux social média, je sais c'est salissant, mais sauf à trouver vraiment en agence de niche, le taff aujourd'hui c'est aussi se taper de l'emailing, de la campagne facebook, du display, du jeu concours.
Le graphisme et le webdesign aujourd'hui, à part à la marge, ça ne devrait pas trop faire rêver en fait, et pourtant ça garde ce coté "magique", dans le mauvais sens du terme. Professionnellement, moi qui était du genre gentil en tant que formateur, je deviens de plus en plus exigeant et sélectif, tout simplement pour le plus envoyer des gens au casse pipe avec une perception fausse de la réalité.
Non, il n'y a pas du boulot pour tout le monde dans cette branche.
Il faut soit être hyper souple et curieux et bosseur pour les jeunes profils, soit être hyper qualifié techniquement (je ne m’inquiète pas pour les bons intés), soit si on est plus "senior", être capable de gérer du gros projet, de piloter, de rédiger des cahiers des charges, d'être en frontal avec le client, avec les sous traitants, de savoir parler à des dev, au marketing ... ça n'a rien de facile, ni du truc dans lequel on se lance "en attendant mieux".


Ha si j'avais lu ça avant.
Merci. Mais il faut alors arrêter d'envoyer les gens au casse-pipe.
J'ai fait remonter l'info de mon échec de formation à Pôle Emploi mais en même temps mon centre de formation ouvre de nouvelles écoles tous les trois mois. C'est assez dégueulasse au final.
http://mplods.dunked.com/
Avatar de l’utilisateur
mpl
Rang 2
 
Messages: 16
Localisation: Mâcon

Messagepar marisha » Jeu 1 Fév 2018 10:04

Bonjour, je suis actuellement entrain de suivre une formation de développeur à l'AFPA et cette formation est juste une pure abération. Je passe mes journées à suivre les cours d'openClassroom sur internet et à chercher des vidéos compémentaires de démos de developpement sur youtube car les cours (pdf uniquement!) que je reçois de mon "formateur" sont juste complètement destructurés et très très mal écrits. Ce fameux "formateur" daigne se présenter environ une heure par jour et ne comptez pas sur ce moment pour qu'il vous explique quoi que ce soit, vous devez apprendre seuls par vous même car c'est mieux pour votre mémoire!... Bref juste un scandale surtout lorsque l'on sait le prix que ces formations sont facturées aux régions et autres collectivitées.... Je suis profondément choquée de voir que l'argent de nos impôts soient gaspillés avec des structures incompétentes telles les AFPA...
marisha
Nouveau
 
Messages: 1

Messagepar Chukky » Jeu 1 Fév 2018 13:42

Hi Marisha,
çà fait un peu flipper les avis sur la réactivité du contenu des cours AFPA :shock:
dans quelle ville se déroule la formation?
Chukky
Nouveau
 
Messages: 1

250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calcul « salaire » freelance
Nouveau simulateur à destination des indépendants
KobOne-calcul-salaire-freelance
Estimez au plus juste votre seuil de rentabilité et taux journalier moyen.
Faire une simulation