Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
Découvrez le nouveau guide PAO d’Exaprint
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Diverses activités, quel(s) statut(s) conseillé(s) ?

Diverses activités, quel(s) statut(s) conseillé(s) ?

Messagepar M0ka » Jeu 12 Oct 2017 13:15

Bonjour,

Cela fait plusieurs jours que je cherche des info partout sur le net, et après être tombé sur un article reprenant Yamo j'ai découvert ce site, et lu différents sujets de forum. Mais j'ai décidé de créer tout de même un nouveau sujet, car même si j'ai accumulé pas mal d'infos, ma démarche est tellement particulière que je ne sais pas malgré tout quel serait l'idéal en ce qui me concerne. J'aurais besoin de plus d'infos spécifiques à mon projet, afin de déterminer quel(s) statut(s) me correspondrai(en)t ou du moins pouvoir choisir en ayant tous les éléments en tête.

Voilà, je fais le choix de plusieurs activités professionnelles dans ma vie, (question d'épanouissement et de revenus réguliers) je souhaite avoir pour activités :
- Graphiste/infographiste : j'ai un réseau important d'artisans (d'arts) et d'artistes autour de moi, et comme on le sait, la comm' n'est généralement pas leur truc. Mon travail serait soit de leur créer des logos, cartes de visite, bref charte graphique. Soit des dossiers sur leurs oeuvres ou leurs parcours. Or pour les mettre en valeur je fais moi-même les photos (mais il m'arrive aussi d'utiliser les leurs), que je décris, et je créé ou choisis des images pré-conçues sur internet que je ré-adapte pour eux (exemple pour un dossier sur une oeuvre de ferronnerie d'art je vais chercher des fond d'images de couleur noir et or). Il m'arrive d'écrire des textes symboliques pour retranscrire en mots ce qu'ils transcrivent dans leur art, j'avoue que des fois ça devient même poétique parce que métaphorique.
Et du coup je me sens perdue dans le choix de statut, est-ce que tout ce que je viens de décrire peut correspondre au statut d'artiste auteur ? Même si ce ne sont pas mes oeuvres (sculptures etc), il s'agit de mes photos, de mes textes (dont descriptions simples et poèmes) et d'images et logo soit que je créé, soit que je reprends. Est-ce "bâtard" comme je le pressens et est-ce que cela nécessite un cumul de statut ? Je suis prête à envoyer des exemples de réalisations en MP.

- Artiste : création en soie et en bronze (je suis suivie par des pro, mais il s'agirait de mes créa), là je ne me pose pas de questions cette activité relève de la MDA, c'est le cumul avec les autres activités qui me pose problème. Et me fait donc demander si je rangerais cela dans l'artisanat d'art en tant que produit vendu.

- Animatrice d'ateliers en asso : bon là j'ai cru comprendre encore une fois que ça ne pose pas de pb ça rentrerait en MDA (il s'agit d'ateliers de dessins etc) du moment que ça reste une activité secondaire, et ce sera le cas.

- Rédactrice : je suis actuellement sur un projet de livre en collaboration avec un tiers, il s'agirait d'un entretien à caractère philosophique (car j'ai un master dans le domaine). Et il se pourrait que je fasse un jour cela pour un artiste, sans interview mais création graphique et textuel avec descriptions d'oeuvres. De quel domaine cela relève-t-il ? Ces livres peuvent-ils correspondre au statut d'artiste auteur ? Car il ne s'agit pas d'oeuvres littéraires du style roman ... Si MDA, j'ai bien compris que je devrais aussi m'inscrire à l'AGESSA

Voilà, j'espère avoir su rester claire dans mon explication. Je suis entre le domaine de la communication et celui de l'art/artisanat, d'où ma sensation d'être perdue parce qu'hybride. Or on sait bien que l'administration aime rentrer les gens dans des petites cases, ici c'est difficile, déjà en tant que graphiste alors pour le reste ... J'ai hâte de lire vos conseils.

Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de me répondre. :)
M0ka
Nouveau
 
Messages: 3

Messagepar Yamo » Ven 13 Oct 2017 10:34

Bonjour,

La partie Graphiste-Infographiste que tu décris semble tout à fait correspondre au régime MDA, puisqu'il s'agit toujours de création de supports de communication originaux (photos, textes, mise en page etc) donc pas de souci ici.

La partie Artiste aussi semble ok du moment que tu fais attention aux limites de vente de reproductions (aucune reproduction mécanique, reproductions artisanales dans certaines limites de tirages).

Pour l'animation d'atelier là encore il y a des limites. Que ce soit une activité secondaire ne suffit pas, il y a aussi des restriction d'heures, de local, etc. Détails ici >> http://www.secu-artistes-auteurs.fr/plu ... ctivites#1

La Rédaction est bien évidemment une activité d'auteur. Le faire d'écrire ou pas des romans n'a rien à voir avec ça. Normalement, les rédacteurs cotisent effectivement à l'Agessa. Mais si tu cotises déjà à la MDA tu n'auras pas à le faire. On ne cotise jamais aux deux caisses des auteurs. On choisi celle des deux qui correspond à la plus grosse partie de ses revenus (dans ton cas, la MDA a priori) et on cotise chez elle sur tous ses revenus d'auteurs. En d'autres termes tu cotiseras à la MDA sur tout ce qui est création graphique (et éventuellement quelques cours), ainsi que sur tes travaux de rédaction. Si plus tard le rapport s'inverse (tu as plus de revenus Agessa que MDA) tu seras transférée à l'Agessa.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17579
Localisation: TOULOUSE

Messagepar M0ka » Lun 16 Oct 2017 20:04

Bonsoir,

Je viens seulement de voir le message j'ai dû mal configuré les annonces de réponses par mail. Merci beaucoup pour toutes ces informations !!
Heureusement que des personnes expérimentées (malgré elles/toi j'imagine malheureusement) prennent le temps d'aider les autres, sinon on ne s'en sortirait pas seuls face à cette administration. Même si ce serait plus à eux de le faire qu'à nous, vive la solidarité ^^.

Je vais lire attentivement le lien que tu m'as envoyé, et oui je suis au courant pour les 8 oeuvres maxi, ça ne me pose pas de problème.

J'en profite pour te poser une autre question, cette fois-ci pour mon compagnon, je ne sais pas si tu pourras me répondre car le métier est différent :
Il est actuellement en micro comme tailleur de pierre/sculpteur, répertorié comme artisan d'art à la chambre des métiers. Il fait de la restauration et de la sculpture. Or il se trouve qu'il va bientôt avoir un chantier artistique très important (qui dépasse les seuils de la micro), j'ai trouvé sur le site du gouvernement que les déductions fiscales pour les entreprises liées à l'achat d'oeuvres d'art ne sont possible que si la personne est rattaché à la MDA, et non s'il est artisan, même artisan d'art je suppose donc. De ce fait, pour l'intérêt des clients (diverses entreprises) il va falloir qu'il aille à la MDA, mais il aura toujours de temps à autre de la restauration à faire sur de vieilles bâtisses par exemple. Si j'ai bien compris toutes mes lectures, à moins qu'il y ait des clauses que je ne connaisse pas à la MDA, mon compagnon devra avoir cette fois double statut, artisan et artiste ? Ou il y a des seuils dans la restauration que la MDA tolère ? Je n'ai pas encore trouvé d'info là-dessus.

En tout cas en ce qui me concerne, maintenant je sais où m'inscrire, et je t'en remercie ! :)
M0ka
Nouveau
 
Messages: 3

Messagepar Yamo » Lun 16 Oct 2017 20:51

Effectivement, c'est à confirmer mais je suis presque certain que la restauration n'entre absolument pas dans le champ d'application du régime des auteurs. Le double-statut me semble la seule solution ici.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17579
Localisation: TOULOUSE

Messagepar M0ka » Mar 17 Oct 2017 18:09

Ok, merci beaucoup !
M0ka
Nouveau
 
Messages: 3

250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil