Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
L'assurance nouvelle génération : collaborative, solidaire, transparente
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Détournement de période d'essai

Détournement de période d'essai

Messagepar yosh_yo » Mer 11 Jan 2017 10:00

Bonjour,
On m'a fait miroité un CDI bien payé pour être webdesigner. Ma patronne a profité de la période d'essai pour m'essorer.

J'ai travaillé pour le compte d'une boite pour laquelle il a fallu améliorer la charte graphique, leurs outils de travail :
-des sites vitrines
-un backoffice client

je travaillais avec 1 développeur qui s'occupait de gérer les fonctionnalités du backoffice, il travaillait directement sur la prod en faisant des copies de fichiers.

j'ai donc commencé à travailler :
- ma patronne me dit qu'elle avait fait plein de promesse à ces clients pour les 2 mois à venir > objectif : les remplir
- en proposant des solutions : - Mise en place d'un environnement de dev/prod (avec un serveur interne etc...) outils de versioning : git
- Proposition d'ajout de lignes ADSL pour solutionner les problèmes de saturation de connexion (30 personnes sur une connexion 10 mega - résolution des problèmes lors des transfers de fichiers sur la prod)
- proposer des axes d'évolution avec stratégie de versioning dans le temps pour habituer les clients (pas doués) peu à peu aux nouvelles fonctionnalités à venir du backoffice
-création de chartes pour de nouveaux projets
-intégration de site vitrine, rédaction de contenu amélioration de l'existant
-développements d'interfaces simples : menus déroulants etc...

Elle ne me donnait pas de visibilité sur ses objectifs malgré mes demandes en prétextant que pour le moment je ne pourrais pas savoir car elle fait mûrir des projets, elle me donnait des tâches à faire très vite mais au compte-gouttes

Elle m'ordonnait ensuite d'arrêter chacun des projets lorsqu'il ne manquait plus que la virgule ou le point. Certains boulots étaient en revanche finis mais elle m'a ordonné de ne pas les envoyés aux commerciaux qui ne demandaient que ça. personne ne comprenait sa démarche.

voulant prouver ma bonne volonté, me faire embaucher j'ai tout réalisé, tout tiré vers le haut en lui montrant que j'avais de la suite dans les idées pour ses stratégies d'évolution, de fonctionnement.
elle me disait être satisfaite de mon travail.

Au bout de 2 mois d'essais, nous faisons un point :
-elle n'est plus certaine du poste de webdesigner, elle me dit vouloir mettre à l'essai ce poste contre un poste de chef de projet qui saurait être graphiste, intégrateur motion designer "qui sache tout faire" ou un poste de webmarketing
-réalisation de mailing, créa + intégration
-elle veut de moi que je tienne le rôle d'un chef de projet et que pour le moment je n'ai pas rempli mes objectifs (qu'elle ne m'a jamais exposés sauf qu'au début je devais simplement être webdesigner - ce qui est écrit d'ailleurs sur mon contrat de travail)
-elle me dit être déçue de mes services, je manque de maturité car tous les projets commencés ne sont pas finis (mais arrêtés sous ses ordres)

> je lui ai dit que j'ai été et serai incapable de tenir des objectifs qu'elle ne m'a jamais défini et qui restent flou
> que j'ai effectué un travail que j'estime convenable au sein de son entreprise et que j'ai fait déjà un peu plus qu'un webdesigner

Je redemande un second entretien :
> J'essaye de savoir avec elle en toute bonne volonté ce qu'elle attend de moi très concrètement dans ma gestion de projet, ses uniques réactions :
elle brouille les pistes évite de me répondre clairement, ri, se moque, redevient sérieuse et me demande de lui dresser un buisiness plan "parcequ'elle ne connait pas mon coeur de métier et que c'est ce que j'aurai du faire, embauche de chef de projet" me dit que je ne rempli pas les objectifs sans me les préciser, même si je lui demande elle évite toutes mes questions soit en baratinant ou en me dénigrant.

Suite à ce point, le lendemain, elle va voir le developpeur en lui donnant tous les projets que j'avais commencé à monter, en m'excluant

Voici ce que je lui dis :
"Compte tenu de ton insatisfaction, je me demande si tu n'as pas interêt à mettre fin à mon contrat immédiatement, tu dépenses une paye pour rien si je te sers à rien"
> suite à ça elle me répond "okay moi ça me va, on fait ça, aucun problèmes. On arrête maintenant. On se cale donc la fin de semaine pour que termines le design de l'appli mobile, ainsi que la charte d'un nouveau projet"

Ce que j'ai fermement refusé, elle a quand même beaucoup insisté.
je lui ai dit d'aller voir un freelance si elle avait des missions ponctuelles.
Une fois vexée et rouge de ne pas avoir eu tout ce qu'elle voulait car elle l'avait promis à ses clients dans la semaine elle s'est enfermé dans son bureau et a passée 1h au téléphone.

Je me suis faite traiter comme une arnaqueuse "montre moi tous les fichiers, je veux tout voir, le mot de passe de l'ordinateur aussi" et elle a finit par mettre fin à mon contrat et je suis partie immédiatement. Elle a jubilé en voyant les chartes graphiques faites, elle était fière de son coup.
Elle m'a dit aussi qu'on était tous beaucoup trop cher (freelance, etc...)

Est-il possible de faire valoir mes droits aux prudhommes avec pour simple preuve la somme de travail, mes maquettes, intégrations ?
Je n'ai aucun écrit, aucun mail elle n'a jamais voulu faire de compte rendu de ses objectifs, hésitation quand au poste de webdesigner dans sa boîte, son intention de ne pas me garder de toutes façons en de continuer de me missionner quand même sous ma période d'essai pour accumuler mes réalisations.

J'ai pris mon travail à coeur et j'ai voulu améliorer le fonctionnement sachant que ma patronne n'était pas calée je l'ai conseillée (trop dangereux de travailler sur la prod directement - l'outils de travail de nos clients déjà peu satisfait) j'ai pointé du doigt et apporté les solutions afin d'être bien sans reconnaissance.
maintenant, si pas de mail et direction claires : ne pas continuer de travailler et rester ferme.
Chiffre d'affaire de cette boite selon ses dires : 1 million.
J'ai conscience de ma faute complète : plus de rigueur, d'intelligence pour me préserver, préserver le travail des freelance et de tout le monde, plus de méfiance.

Tout mon travail sera maintenant bien exploité.

En discutant avec les collègues j'apprends qu'elle a déjà fait ça avec des commerciaux qui ont atteint les objectifs, elle vire pendant la période d'essai une fois qu'une tâche est accomplie (prospection sur un secteur etc...) en ne donnant aucune raison.

je vous remercie
Dernière édition par yosh_yo le Jeu 12 Jan 2017 18:24, édité 1 fois.
yosh_yo
Nouveau
 
Messages: 2

Messagepar Yamo » Mer 11 Jan 2017 12:56

Bonjour,

Tu dis chercher à faire valoir tes droits. Malheureusement, à moins que j'ai raté un truc important, sur le strict plan légal je ne suis pas du tout certain que tu aies des droits à faire valoir.

Tu es de toute évidence tombée sur quelqu'un de profondément incorrect, avec des méthodes de "management" détestables, et tu as des raisons de te sentir flouée. On sera tous d'accord là-dessus.
Néanmoins, sur le papier en tout cas, il semble que tout se soit fait dans les règles : Tu as effectué une période d'essai (pour laquelle j'imagine que tu as été payée normalement), tu as travaillé dans ce cadre et selon la mission qui t'étais attribuée au départ, puis l'employeur a mis fin à ta période d'essai sans donc avoir besoin de motiver son choix (il semble en plus que la première demande soit venue de ta part, même si j'ai bien compris que tu avais été très fortement poussée à le faire). Ça arrive à des milliers de personnes tous les ans, et c'est "normal" dans le principe.

Le seul axe de recours envisageable que je vois ici aurait trait aux droits d'auteurs sur les travaux réalisés dans cette agence, qui, je le rappelle, sont ta propriété pleine et entière, même si tu y étais salariée. On pourrait donc s'imaginer que tu réclames des droits à cette agence pour pouvoir continuer à exploiter et vendre tes travaux, ce qui serait somme toute assez juste.
Néanmoins, la réalité de la jurisprudence, qui a tendance à considérer l'existence d'une sorte de cession "tacite" entre employés et employeurs lorsque l'exploitation est faite dans un cadre prévisible par rapport au contrat de travail (pour être clair : tu prends un poste de webdesigner, tu ne peux pas t'étonner que tes travaux soit diffusés sur des sites) risque de compliquer la démarche. À moins que la même jurisprudence considère que cette cession tacite n'existe plus dès lors que le contrat est rompu...
Seul un avocat, si possible spécialisé en droit du travail et/ou en propriété intellectuelle, pourra te répondre sur ce point, si c'est une piste que tu veux poursuivre.

Ça restera dans tous les cas une procédure qui s'annonce longue et hasardeuse, du coup personnellement je ne suis pas certain que je te recommanderais de partir là-dedans. J'essaierais peut-être plutôt d'en tirer les points positifs, à savoir :
- Contrairement à ce que tu penses, tu ne sembles pas ici avoir commis d'erreur. Tu as fait ce que toute employée motivée par un job aurait fait, et tu as eu une attitude plutôt professionnelle tout du long, surtout que tu n'as pas laissé la situation dégénérer et devenir source d'une réelle exploitation (travail gratuit, salariat déguisé etc) comme on l'a souvent vu ici.
- De cette expérience il te reste plein de travaux concerts et récents à mettre dans ton portfolio pour chercher un nouveau poste, ce qui est un atout. Je me doute que c'est une piètre consolation par rapport au sentiment que tu as de t'être faite plus ou moins arnaquer, mais c'est mieux que rien.

Mon conseil personnel serait d'oublier au plus vite sur cette affaire, de ne pas perdre ta motivation et de te remettre tout de suite à chercher un job dans une boîte qui ne soit pas dirigée par un gros connard.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17189
Localisation: TOULOUSE

Messagepar yosh_yo » Mer 11 Jan 2017 14:29

C'est vrai, je suis bien d'accord sur toute la ligne avec tout ce que tu dis.

Je te remercie bien de ta réponse et d'avoir pris le temps de me lire.
C'est le pot de fer contre le pot de terre.
J'ai commencé à chercher :)
yosh_yo
Nouveau
 
Messages: 2

250 cartes de visite gaufrées gratuites
Offre de notre partenaire Exaprint
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul offertes avec le code promo KOBPART
Je crée mon compte
L'assurance nouvelle génération
S'assurer autrement. Ensemble.
Collaborative, solidaire, transparente : l’assurance se réinvente dès maintenant.
Découvrir Otherwise