Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
100 cartes simples Letterpress, à partir de 12,50€ 69,50€
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Nos métiers de créatifs passé un certain âge...

Défouloir général, tous les sujets, toutes vos réactions .... n'hésitez pas donnez votre avis sur les sujets qui vous tiennent à cœur !

Nos métiers de créatifs passé un certain âge...

Messagepar Weena » Mar 31 Déc 2013 02:07

Salut salut,

bon c'est peut être pas un sujet très jovial pour ces temps de fêtes et tout ça, mais qui dit fin d'année dit souvent bilan, rétrospective et remise en question tout ces trucs qui font parfois flipper et tout.

Et cela fait un moment que ça trotte dans ma tête, car j'y pense peut être un peu tôt mais voilà, je suis graphiste depuis que j'ai 21 ans après 4 ans d'études en école privée, j'ai eu la "chance" de trouver rapidement un CDI et pour l'instant je n'ai pas à me plaindre, j'en ai 28 aujourd'hui et je pense encore avoir du boulot pendant au moins 10 ans.

Mais quand je voit la moyenne d'âge de mes confrères, collègues, free, qui sont en activité, je me rend compte que bah quand même ça dépasse pas trop les 40/45 ans, et je parle même pas de ceux qui ne trouvent pas de boulot, là je parle de ceux pour qui tout va bien.

Es-ce que je me trompe si j'ai l'impression que les boites n'embauchent que rarement des graphistes de plus de 35/40 ans ? Ou alors les rares postes de directeur créatif ou poste à haute responsabilité ( pas donné à tout le monde, que faire si on veut juste rester un graphiste qui fait des belles maquettes ?)

Avec l'arrivée massive en plus à côté des formations artistiques qui se sont développés ces dernières années, des débutants très motivés entrent dans le marché et sont pris pour de la chair à canon à coup de recherche de postes pour des stages où ils seront DA-developpeur-chef de projet, payés une misères.

Dans un pays où l'on nous dit qu'on va devoir bosser jusqu'à 70 ans bientôt, vous pensez qu'un métier comme le nôtre peut se pratiquer toute une vie ? Une reconversion est inévitable ?

Je voulais avoir votre point de vue là-dessus, c'est pas que je m'inquiète mais en fait, j'ai parfois l'impression qu'il faudrait carrément que chacun de nous pensent à notre "second métier"..celui de notre deuxième partie de notre vie active. Et puis si vous y avez déjà penser comment vous comptez vous y prendre ?

voilà hein sinon bonne fêtes :D
Avatar de l’utilisateur
Weena
Rang 6
 
Messages: 264
Localisation: PARIS

Messagepar Yamo » Mar 31 Déc 2013 10:34

Ben à vrai dire moi il me semble très probable depuis longtemps que je ne ferai pas ce taf-là toute ma vie, ou en tout cas dans ce contexte, notamment pour les raisons que tu cites.

Mais c'est une question complexe, qui touche probablement tous les métiers créatifs, et qui rassemble beaucoup de facteurs.
Il y a notamment la capacité à suivre les vagues et évolutions techniques (notre métier est particulièrement dépendant des technologies), la capacité à s'auto-former en permanence, la capacité à rester créatif, et surtout motivé par toutes ces questions... capacités qui toutes ont tendance naturellement à baisser avec l'âge (c'est l'inévitable entropie).
Du coup, s'il est probablement possible de rester graphiste toute sa vie, d'une part c'est sûrement difficile, d'autre part on est aujourd'hui dans une conjoncture particulière (celle que tu as décrite) qui rend la situation inédite dans ce métier jeune et donc impossible à prévoir... Difficile de s'appuyer sur les parcours des graphistes et typographes célèbres du 20° siècle pour imaginer notre avenir à nous. Que vaudront les graphistes que nous sommes dans 15 ou 20 ans ? Notre expérience sera-t-elle ultra valorisée par rapport aux plus jeunes, ou au contraire note "vieillesse relative" nous mettra-t-elle inévitablement sur la touche d'un flot toujours plus rapide de mutations du secteur ?

Je ne suis pas cynique ni défaitiste mais la seconde hypothèse me semble malgré tout plus probable. Du coup je réfléchis à d'autres pistes dans lesquelles j'ai déjà commencé à m'investir, pour un futur plus ou moins proche : bifurquer dans l'enseignement, m'intégrer à un projet d'entreprise...

Je pense que même si on est bien décidé à continuer le plus longtemps possible, il peut être avisé de commencer à développer des plans B au cas où...
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17621
Localisation: TOULOUSE

Messagepar STPo » Mar 31 Déc 2013 12:43

Yamo a écrit:Mais c'est une question complexe, qui touche probablement tous les métiers créatifs


Et même pas que, tu retrouves cette question à tous les étages chez les développeurs aussi... et chez tous les métiers "jeunes" où on n'est pas arrivés au stade de manager en fait (ce qui est encore considéré comme un échec de carrière passé un âge).
Avatar de l’utilisateur
STPo
Rang 8
 
Messages: 923

Messagepar lkjc » Mar 31 Déc 2013 13:23

Avec un pote, on a commencé il y a 25 ans. Il avait une trentaine d'annee à l'époque et moi 23. A cette époque préhistorique pour la plupart des gens de ce forum, on faisait des découpages, collages etc... pour faire des affiches. Perso j'ai commencé avec photoshop 2.5 en 92. Pas de calques, d'historiques et autres joyeusetés qui font qu'aujourd'hui c'est quand même frise moustache. Il a toujours fait de la com, a monté sa boite et maintenant il bosse avec un dev et un graphiste, n'a jamais démarché, a fait sa clientèle par le bouche à oreille. Lui même maitrise parfaitement la PAO et la chaine graphique et il approche les 55.
Moi j'ai fait plusieurs formations en PAO depuis les années 90 ( purée ça fait vieille bique), j'ai été fabriquante pour une grande marque de cosmetiques, en charge de la validation des PLV pour l'international. J'ai toujours continué à me former en parallele de mes differents postes car j'ai toujours trouvé ça "magique". Puis j'ai décidé, une fois maman, de faire mon chemin seule. 3 ans en portage, et depuis un an à la MDA. J'aurai 48 ans au printemps. Il est evident que je ne pourrais pas faire ce métier en tant que salariée : trop vieille pour être embauchée où que ce soit, dans un métier qui a 30 ans de moyenne d'age. Mais si on est à son compte, que les clients sont contents, le bouche à oreilles fonctionne et on s'en sort.
( en même temps, je n'irai pas jusqu'à 65 ans, soyons clairs et réalistes ...)
Dernière édition par lkjc le Mar 31 Déc 2013 15:41, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
lkjc
Rang 9
 
Messages: 2077
Localisation: RENNES

Messagepar marroon » Mar 31 Déc 2013 14:20

Je suis encore jeune (presque 29 ans), mais il est clair pour moi depuis longtemps que je ne ferais pas ce métier toute ma vie.

D'une part parce que je pense que les carrières "à la papa" à faire le même métier pendant 40 ans ça n'existe (quasiment) plus et d'autres part parce que j'ai envie de faire plusieurs choses dans ma vie. J'arrive à la trentaine et j'ai déjà de grosses envies de changement. Et je parle bien de changement, pas juste de passer du print au web ou autre évolution dans mon métier. Donc oui, pour moi il y aura un plan B avant mes 35 ans.
Dernière édition par marroon le Mar 31 Déc 2013 15:31, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
marroon
Rang 10
 
Messages: 2880
Localisation: STRASBOURG

Messagepar lordfpx » Mar 31 Déc 2013 15:01

Et ben moi j'ai un parcours un peu atypique.

Pour résumer: j'ai commencé à fais du graphisme, mais aussi de l'HTML, CSS, JS, PHP... avant l'arrivée de l'ADSL (bien avant même), j'ai quitté mon boulot d'animateur informatique (11 ans) pour faire une formation de 8 mois en graphisme multimédia en 2012, je suis freelance depuis février 2013, j'ai basculé rapidement vers le développement front-end et en CDI depuis décembre 2013... et j'ai 37 ans ;-).

J'ai travaillé sur de (très) gros projets, on semble apprécié mes capacités même si je me sent encore junior, je déborde de projets perso. D'apparence, on me donne souvent 25 ans, je suis plutôt très jeune dans ma tête, les batailles de "nerf" ne me font pas peur ;-).

Il semble donc y avoir de l'avenir pour nous, les "vieux", il faut par contre toujours se prendre pour un étudiant et se remettre perpétuellement en cause, nos métiers imposent cela et c'est ce que je trouve génial!
lordfpx
Rang 1
 
Messages: 5
Localisation: Maisons-Alfort

Messagepar lkjc » Mar 31 Déc 2013 15:30

maroon a écrit:Je suis encore jeune (presque 29 ans)


HAHHHHH mes 29 ans.... la chance :cry: :D

lordfpx a écrit:Il semble donc y avoir de l'avenir pour nous, les "vieux", il faut par contre toujours se prendre pour un étudiant et se remettre perpétuellement en cause, nos métiers imposent cela et c'est ce que je trouve génial!


tout pareil ! :D
Avatar de l’utilisateur
lkjc
Rang 9
 
Messages: 2077
Localisation: RENNES

Messagepar Weena » Mar 31 Déc 2013 15:55

Ah bah je vois qu'il y a des optimistes c'est plutot cool aussi :D par contre c'est visiblement plutôt en free qu'on peut "rallonger" notre carrière.

Après il y a un truc qu'on ne peut pas vraiment prévoir, c'est qu'on est très nombreux à être graphistes et créatifs aujourd'hui, et cette "masse" de graphistes qui maîtrisent les outils informatiques et les logiciels, qui était moins importante il y a 10 ans, va se retrouver tous ensemble à 50 ans au même niveau, donc peut être qu'on peut espérer que le marché va s'adapter un peu à cette population de graphiste vieillissante et finalement être graphiste à 50 ans ça sera juste normal je sais pas...

Bon c'est peu probable vu que la moitié des jeunes graphiste sont en recherche d'emploi de toute façon, le marché est déjà saturé donc quand les nouveaux seront là + les plus anciens ça va forcement déborder.

lkjc tu dis que tu es passé en free depuis 4 ans, tu t'en sort comme tu veux donc niveau quantité de taff et niveau de vie ?
Avatar de l’utilisateur
Weena
Rang 6
 
Messages: 264
Localisation: PARIS

Messagepar Trygee » Mar 31 Déc 2013 16:56

Un jour j'ai croisé un mec de plus de 45 ans en tant que simple graphiste PAO et salarié dans une agence parisienne.
Pendant plusieurs années, j'ai croisé plusieurs team de D.A/C.R de plus de 40 ans/45 ans chez B*TC qui sont des références et qui s'occupent des gros budgets ou qui managent les plus jeunes team. D'ailleurs, dans cette agence, l'âge n'est pas un soucis, seul le "talent" compte.
Après, les autres D.A de plus de 40 ans, ont les postes à responsabilité, et sont généralement DC.
Tous les autres "vieux" que j'ai pû croisé étaient en free, toujours pour la même raison, leur putain d'expérience.
Et perso, je suis retrouvé D.A à l'âge de 37 à 39 ans, dans une team de djeunes de moins de 30 ans, il n'y avait pas de soucis de "levieuxestcompletmentlargué", au contraire, ma maturité professionnelle aidait beaucoup dans la gestion de projet/de crise (Mon surnom était Qui-Gon Jinn :D ), la maitrise des logiciels (même auprès des jeunes qui sortaient de l'école) et surtout au niveau de la maitrise de toute la chaine de production et du coup, le suivi de projet et du conseil.
Là, on il y avait un truc bizarre, c'est que je fais 10 ans de moins, du coup, les nouveaux managers qui débarquaient et qui avaient le même age, ou moins, que moi, hallucinant que je sois encore seulement que D.A.
Bon en même temps, j'ai commencé à 28 ans, j'ai eu d'autres expérience pro sans rapport avec le graphisme et la com avant.
Je pense qu'après 40 ans (ou même un peu avant), les postes qui correspondent à nos ages sont légions. DC chez un annonceur ou une agence, plus ou moins grande selon les niveaux de chacun, free bien sûr, en tant que D.A ou pour faire du conseil. Et lorsque je vois pas mal d'illustrateurs de plus de 50 ans en pleine activité... je ne pense pas que l'âge ce soit un soucis.

On a la chance d'avoir un métier qui fait office de fontaine de jouvence avec cette part belle à la curiosité, au plaisir de jouer et garder son âme d'enfant, la création c'est un truc sans âge, nonobstant les nouvelles technologies.. Certes à 60 ans, je ne me vois pas encore là dedans (plus dans l'illustration et la peinture) mais qui sait, rien est écrit... à 70 ans, Saul bass travaillait encore à des génériques de films.. (loin de moi l'idée de me comparer hahaha :D )
Avatar de l’utilisateur
Trygee
Modérateur
 
Messages: 2852
Localisation: Deuil-La Barre

Messagepar Yamo » Mar 31 Déc 2013 18:07

trygee > Et bien, c'est peut-être moi qui noircis le tableau alors... Après tout ton expérience est réelle tandis que moi je ne fais que des suppositions. En tout cas c'est rassurant de savoir que l'expérience est encore perçue comme un avantage dans nos métiers. Il ne reste qu'à espérer que ça reste le cas malgré les inévitables changements qui se produiront dans le secteur.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17621
Localisation: TOULOUSE

250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calcul « salaire » freelance
Nouveau simulateur à destination des indépendants
KobOne-calcul-salaire-freelance
Estimez au plus juste votre seuil de rentabilité et taux journalier moyen.
Faire une simulation