Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
Découvrez le nouveau guide PAO d’Exaprint
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Nos métiers de créatifs passé un certain âge...

Défouloir général, tous les sujets, toutes vos réactions .... n'hésitez pas donnez votre avis sur les sujets qui vous tiennent à cœur !

Re: Nos métiers de créatifs passé un certain âge...

Messagepar aya_paquita » Mer 1 Jan 2014 17:24

Salut tout le monde et puisqu'on y est BONNE ANNÉE et plein de bonnes choses à vous pour 2014 !

C'est assez rigolo qu'on aborde le sujet parce que je suis en pleine réflexion professionnelle même si j'ai largement le temps.
Ce n'est pas être fataliste ou négatif que d'être conscients qu'on vit dans une société où on cultive le jeunisme et la performance dans beaucoup de métiers. Et même si vous trouvez des exemples de DA ou DC qui dépassent les 50 ans dans une agence, soyons honnêtes ce n'est pas non plus ce qu'il y a de plus courant. Même s'il reste la solution du freelance pour gratter quelques années, avouez qu'aucun d'entre nous ne sera graphiste à plus de 55 ou 60 ans. À moins d'être un talent spécial, je ne nie pas.

Je ne suis ni un talent spécial ni indispensable à qui que ce soit, je suis réaliste.
En ce qui me concerne, j'aime bien savoir ce que me réserve le futur. J'apprécie mon boulot mais je me projette ailleurs parce que je n'ai plus tout à fait les mêmes aspirations qu'à 25 ans.
Je me donne 2 ou 3 ans pour me former, acquérir de nouvelles compétences et en renforcer d'autres. Pas forcément changer mais plutôt m'ouvrir plus de voies. Reprendre les langues que j'ai abandonnées aussi, ça me tient à cœur. Bref, je fais confiance à mon instinct, il ne m'a jamais fait défaut :)

Anticiper, prendre le temps de préparer un autre projet professionnel... bref être dans l'action c'est la solution que j'ai trouvé pour ne pas me laisser surprendre au dernier moment.
Avatar de l’utilisateur
aya_paquita
Rang 7
 
Messages: 427

Messagepar ReMedAct » Sam 4 Jan 2014 11:08

Salut

perso j'ai fait 10 ans véto en crapahutant à droite à gauche pour de la faune sauvage et un peu de photojournalisme, puis un peu de graphisme en ce moment, mais je vois que l'illustration et la BD prennent de plus en plus de place.

L'humain est avide de nouveau, et je trouve qu'une fois qu'on a fait un peu le tour d'un taf, on a envie de rajouter des cordes à son arc ou bien directement de... changer d'arc.

Après, l'âge n'est pas rédhibitoire selon moi. C'est le style qui pourrait l'être davantage, mais heureusement, il y en a pour tous les goûts.

La maitrise des outils technologiques et paradoxale, avec des retours en arrière sur des styles vintage comme l'a démontré instagram sur les styles de photos, et les comm. de grosses boites de mode/parfum.
Avatar de l’utilisateur
ReMedAct
Rang 4
 
Messages: 41

Messagepar ArnaudT » Sam 4 Jan 2014 15:23

Trygee a écrit:Un jour j'ai croisé un mec de plus de 45 ans


Je m'suis arrêté là, j'ai été pris de panique :kidding:
Avatar de l’utilisateur
ArnaudT
Rang 5
 
Messages: 101
Localisation: Rennes

Messagepar 2m-at-work » Sam 4 Jan 2014 16:00

Interessant tout ça.
Pour en avoir un peu parler avec marroon... clairement j'ai du mal à me projeter dans ce métier après un certain nombre d'années.
Je ne vois pas comment je pourrais etre encore graphiste passer les 45/50 ans. A moins d'avoir un poste "planqué" (comme je le suis un peu actuellement en partiel dans une mairie...mais on en fait vite le tour).
A 45 ans DA ok à 50 ans je m'imagine mal être "aware" ou in the mood. Entre le style ou les technologies...je pense que les jeunes m'auront / nous aurons croqués. Comme tout certains s'en sortiront peut être mieux que d'autres : très hautes compétences dans un domaine, un style particulier...se situer dans une "niche" (genre de l'illustration avec un style très marqué...m'enfin à cet age on devient une ref. mais ça ne sera donné qu' à un très petit nombre d'entre nous).
C'est à chacun de se former, d'évoluer etc...mais ça va -avis perso- tellement vite...et avec ça le flot continuel de jeune sortant des écoles...la chair à canon...bref on ne sait pas non plus comment va évoluer le métier dans 10 ans mais je doute qu'il y ait de la place pour tout le monde.

Un autre point à développer, je pense, c'est que beaucoup de free n'ont pas les refs ni ne travaillent avec de grandes agences ou annonceurs. Sur, ce n'est pas une fin en soit, mais passé ceux qui réussiront à garder un bon carnet d'adresse, quid de la majorité qui galèrent toujours un peu et travaillant avec les PME etc...
Vous me direz ça a toujours plus ou moins exister et c'est la "valse" du business...d'autres entrent sur le marché (ou le ring) et d'autres s'en vont.
Je me fais cet reflexion par rapport à certains qui ont un positionnement plus affirmé ou "haut de gamme" (grandes agences toussa) qui leur permettra à defaut d'avoir des contrats plus dans la continuité ou longtemps (et avec surement un CA plus important...le permettant de s'en sortir plus facilement par la suite : investissment ou réorientation).

Bref je me vois pas faire ce job même si j'adore certaines parties...genre stopper l'illu je ne pourrais pas. Je reprendrais la BD (sans pour autant me dire que je ferais un album...deja faudrait que ça interesse une maison d'edition ^^).
Là j'avoue que je me pose pas mal de questions pour la 10aine d'année à venir. Apres faire une reconversion à 45 ans ça parait compliqué, pas infaisable mais difficile en ce sens que les seniors (pas séniles encore) ne sont pas toujours bien vu. M'enfin faut bien avancé...le tout est de trouvé la (sa) voie
Avatar de l’utilisateur
2m-at-work
Rang 8
 
Messages: 773
Localisation: Auxerre

Messagepar evepom » Dim 5 Jan 2014 16:32

Euhm… alors moi, j'ai 62 ans et je bosse encore en tant que free.
Je ne dégage pas un chiffre d'enfer (25-30 000 € par an ces dernières années) mais ça me permet d'atterrir en douceur et d'avoir du temps pour une autre activité qui me passionne (je suis aussi plasticienne textile).
Mes clients ? Ils travaillent avec moi depuis au moins 15 ans et ce sont des institutionnels (OPHLM, Services Culturels…).
Mes atouts : le sérieux, la fiabilité, l'écoute, l'art d'accoucher les esprits, un très bon niveau de culture générale et d'Histoire de l'Art (quand on fait des affiches et catalogues d'expo, ça compte), une orthographe irréprochable.
Je ne brade jamais mes prix même si, comme c'est le cas, je dois répondre à des appels d'offre pour des marchés publics.
J'ai conscience d'avoir beaucoup de chance. J'ai aussi fait beaucoup d'efforts pour me former. J'ai démarré à l'époque "classique" avec les titres au Lettraset ! J'ai essayé de ne louper aucune étape et aujourd'hui Je jongle de mon mieux (et pas trop mal) avec la suite Adobe sur mon Mac 27 pouces.
Je viens de signer un marché public qui m'engage sur les 4 prochaines années, je vais donc arrêter à 66 ans. Je rencontre régulièrement des jeunes graphistes ou plasticiens qui me font le plaisir de me dire que mon boulot tient bien la route…
Je crois qu'on reste graphiste toute sa vie, que même après avoir arrêté je ne cesserai pas d'analyser la structure d'un document, de juger la typo utilisée, l'assemblage des couleurs…
Mon mari, architecte, a pris sa retraite il y a un an. J'ai l'impression qu'il l'est encore plus qu'avant, maintenant qu'il a en plus du temps !
N'ayez pas peur du temps qui passe, c'est lui qui construit votre expérience, cette qualité irremplaçable qui ne vient qu'avec l'âge. Et restez les yeux grands ouverts sur votre métier et sur le monde, on ne vous verra pas vieillir !
Bonne année les Djeuns !
evepom
Rang 4
 
Messages: 56
Localisation: AUVERS-SUR-OISE

Messagepar Trygee » Lun 6 Jan 2014 09:54

la classe evepom...bonne année itou !
Ton témoignage fait du bien, je trouve tout le monde assez pessimiste sur ce sujet :D
En fait, c'est un effet jeunisme trompeur je pense. Si tu ne croises pas de "vieux" dans ton expérience, tu as l'impression que ça n'existe pas, ou que "vieux" est synonyme de jesuislargyé. Alors que c'est faux.
Avatar de l’utilisateur
Trygee
Modérateur
 
Messages: 2852
Localisation: Deuil-La Barre

Messagepar STPo » Lun 6 Jan 2014 10:22

Voilà un retour qui fait plaisir à lire. :)

evepom a écrit:une orthographe irréprochable.

\o/
Avatar de l’utilisateur
STPo
Rang 8
 
Messages: 930

Messagepar GraphikoPhil » Lun 6 Jan 2014 23:13

Salut et bonne année à tous les Kobiens.

J'ai suivi de loin ce topic durant mes vacances et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire les différents témoignages.

Mention spéciale à lkjc et evepom dont les récits sur leurs carrières professionnelles m'ont conforté dans cette idée que, tant qu'on a la passion, la capacité à continuer de se former, mais surtout la motivation, on peut continuer d'exercer notre métier.

Pour ma part, j'ai débuté il y a 14 ans, d'abord en tant que salarié dans le print. Puis, au bout de 10 ans, je me suis mis freelance et lancé dans le web en autodidacte, par nécessité mais aussi par curiosité pour ce domaine.

Durant mon activité, j'ai travaillé longtemps avec un client régulier qui, il y a 6 mois, m'a proposé d'intégrer directement sa structure pour développer son activité. Ce qui était un bon moyen de changer de cadre de vie était aussi l'occasion de démarrer un projet professionnel ambitieux. (Je précise que c'est un client très particulier et que je n'aurais pas accepté une telle proposition avec n'importe qui).

A l'heure actuelle, je ne me considère pas forcément comme un graphiste ou un webdesigner, mais plutôt comme un artisan de la communication visuelle, sous quelque forme qu'elle soit. Et même si nos outils sont amenés à évoluer, je ne suis pas inquiet. Au contraire, je suis curieux de savoir ce que l'avenir mettra à notre disposition pour continuer d'exercer notre profession (hormis des plans foireux comme la creative cloud bien sûr :D ).

Enfin bref, tout ça pour dire qu'il n'y a pas que nos métiers qui vont évoluer mais nous aussi : nos envies, nos situations personnelles, etc. Et, chacun de notre côté, nous adapterons nos activités professionnelles en fonction de ces dernières.

Santé, bonheur et réussite ! ;)
Avatar de l’utilisateur
GraphikoPhil
Rang 7
 
Messages: 431
Localisation: Toulouse

Messagepar sanezou » Mar 7 Jan 2014 15:29

bonjour et bonne année surtout !!
Je me permet de me joindre a votre petite conversation car celle ci éveille ma curiosité. J'ai 32 ans bientot 33 et je cherche a me reconvertir. J'avais pensée a graphiste mais il semblerais que le secteur soit bouché, alors j'ai pensée à Web designers qui semblent ouvrir un peu plus d'embauche. Mais je me pose tout de même cette question est ce que à mon âge en début de carrière j'aurais une chance de me faire embaucher ? Je constate de jour en jour que les entreprises qui sont en relation avec la clientéle recrutent plus facilement des jeunes. Est ce parce qu'il peuvent être payer au lance pierre ? est ce parce qu'il est plus agréable et stratégique de présenter un personne jeune auprès d'un client qu'un vieux crouton ?

Autre petit question en dehors du sujet, J'habite la région Toulousaine, est-il possible de se faire embaucher par une boite sur un autre département tout en restant chez moi ?
sanezou
Nouveau
 
Messages: 4

Messagepar lkjc » Mar 7 Jan 2014 16:24

bonjour,

si tu regardes les annonces, la majorité des entreprises cherchent des moutons à 5 pattes : il faut maitriser la suite Adobe, ( pao et code actionscript pour flash), le html, le css, mysql, php.... et moult langages de programmation donc tout cela n'est pas si simple que de se dire je vais faire du web. ( à moins d'aimer bouf.. du code toute la journée pendant X mois pour apprendre le métier)

concernant ta 2nde question, en France, le télétravail n'a pas du tout pris. On est dans du descendant, le grand chef, le chef, le p'tit chef etc... il faut faire preuve de présence ( on sait jamais... au cas ou tu ne ferais pas tes heures...) la seule façon de travailler à distance, dans 95% des cas, est de se mettre en freelance.

c'est mon expérience, les autres peuvent peut être t'en dire plus.
Avatar de l’utilisateur
lkjc
Rang 9
 
Messages: 2105
Localisation: RENNES

250 cartes de visite gaufrées gratuites
OFFRE DE NOTRE PARTENAIRE EXAPRINT
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul Exa-Bigfoot-Gauffrage_250_GRATUIT
Je crée mon compte
Calculez le tarif de création d’un logo
Outils et Services freelances
KobOne-calcullogo
Outil gratuit de génération d’un devis de création de logotype professionnel
Découvrir l’outil