Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
Découvrez le nouveau guide PAO d’Exaprint
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

20 000 euros de préjudices... Help

Bienvenue sur le forum des graphistes indépendants et salariés. Postez et répondez aux questions techniques ou juridiques des créatifs inscrits.
Vous avez besoin de recruter un graphiste? Postez une annonce d'emploi ou mission free dans la rubrique "Jobs" pour obtenir des devis.

20 000 euros de préjudices... Help

Messagepar Elya » Sam 5 Aoû 2017 11:08

Bonjour à toutes et à tous,

Je me permets d'exposer mon cas ici, car j'aurais vraiment besoin de l'avis des professionnels et d'éventuels conseils sur cette situation délicate dans laquelle je me suis mise...

Une personne me contacte jeudi via la plateforme Hopwork, me disant de la rapeller de toute urgence pour le bouclâge d'un magazine de luxe. Je décide de le faire, afin d'en savoir plus sur cette éventuelle prestation.
La personne m'expose très rapidement la situation par téléphone, je lui demande si elle souhaite que je lui rédige un devis. Sa réponse : "Un devis ? Euh non... Mon graphiste va vous appeler"

Et c'est là que j'aurais du m'arrêter, je le sais.

Leur graphiste me contacte donc par téléphone. Il part en vacances le lendemain et ne peut terminer le magazine. Il m'annonce 70% du travail déjà effectué et m'envoit ses fichiers sources pour que je puisse reprendre la suite. Je demande une deadline par téléphone, on me répond "au plus vite".
Le directeur de publication m'envoi un mail dans la journée : "Cet e-mail de confirmation dans le prolongement de notre conversation téléphonique. Merci tout d’abord à vous d’assurer le bouclage du magazine à l’impromptu." Et il m'annonce rapidement le travail restant, sans aller dans les détails. (Liste faussée, car il s'est avéré par la suite que le travail était bien plus important qu'annoncé).

Le lendemain je décide quand même de relancer le sujet de la rémunération. Je lui demande par mail si mes tarifs affichés sur Hopwork lui conviennent. Sa réponse : Nous verrons quand vous aurez une meilleure visibilité du travail.

Je rapelle qu'aucun acompte n'est versé, ni devis établi... Je mets ça bêtement sur le compte de l'urgence et commence à travailler.
Le directeur de publication me demande de travailler le weekend afin de gagner du temps. Je lui envois des maquettes samedi-dimanche, il a l'air très satisfait.
Le lundi tout se gate, et il change brusquement de comportement. J'ai eu l'impression de faire face à une toute nouvelle personne, alors qu'il complimentait mon travail la veille. Il me dit que nous sommes en retard, me met la pression par mail-sms-téléphone jusqu'à tard le soir. Je lui explique que c'est beaucoup de travail (plus qu'annoncé initialement, car c'est plutôt 80% de travail restant, qu'il reste le montage HD de 148 pages à faire, ainsi que beaucoup d'infos manquantes dans les maquettes. De plus, il me fait également reprendre les maquettes déjà faite par son graphiste.
Le mardi, je souhaite tout boucler, mais j'ai encore des infos et photos manquantes, je ne peux donc pas terminer ou envoyer à l'imprimeur en l'état. Je reste 1H au téléphone avec lui pour des longues corrections non prévues.
Le mercredi soir il m'envoit un mail très virulant, me disant que les annonceurs ne vont pas le payer à cause de ce retard et de mon incompétence, qu'il attend toujours les maquettes corrigées, que tout est de ma faute, que ses salariés sont aussi touchés, que tout le monde attend et qu'il perd de l'argent à cause de ma lenteur, que depuis lundi je "traine", qu'il me laisse face à ma conscience professionnelle... Alors que je fournis 10 à 15h de travail par jour et jusqu'à tard le soir, mais ça, il n'est évidemment pas là pour le voir.

À ce stade je comprends vite que je n'aurais aucune garantie de rémunération, et que le travail est encore loin d'être terminé... Je suis épuisée moralement, et n'ai pas envie de perdre davantages de temps.
Je lui réponds sans trop réfléchir que si ma vitesse de travail ne convient pas, il devrait se tourner vers un autre graphiste disponible 24h/24, que je ne veux pas lui faire perdre plus de temps. Je reste très calme et correcte. Je lui remets donc les fichiers transmis le jeudi par son graphiste, à l'exception de MON travail, ne lui ayant pour l'instant cédés aucun droits d'auteurs et n'ayant perçu aucune garantie de sa part. Il a cependant la totalité de mes maquettes en PDF.

Le problème est là : Hier soir, il m'envoit un mail me disant que je lui ai fait perdre 20 000 à 35 000 euros (suite à ces 5 jours de retard de publication, les annonceurs ne vont pas le rémunérer). Il veut que je lui rembourse cette somme car tout est de ma faute... Que beaucoup de salariés sont touchés... Qu'il a confié le dossier à un avocat sur Paris, et que je serais maintenant en contact avec lui pour la suite.
J'avoue que je n'ai pas vu la chose venir.
Ma question est simple : Qu'est-ce que je risque ?
Pour info, je suis auto entrepreneur.

Pour moi :
De 1 : Il n'y a pas de contrat, pas d'acompte, pas de devis signé...
De 2 : Je ne lui ai jamais assurée qu'il serait livré en UN JOUR. Je n'ai eu aucune deadline précise de sa part. Le cahier des charges est resté très flou.
De 3 : C'était à lui et son graphiste de prévoir un délai plus large, pour pouvoir publier à temps.

Biensûr j'ai également énormément de tort, dont celui d'avoir travaillé pour lui bénévolement, sans devis, sans acompte ni accord sur mes tarifs.

Je suis preneuse de tous vos conseils et informations sur la situation.

Merci à tout ceux qui auront lu :)
Elya
Rang 1
 
Messages: 6

Messagepar Yamo » Sam 5 Aoû 2017 13:41

C'est assez simple. Si j'en reste à tes explications, il n'y a aucun contrat signé, ni même aucun engagement de ta part sur un quelconque délai, même de façon informelle.

Partant de là, ta responsabilité légale n'est nullement engagée et pour faire court, tu ne risques absolument rien (à part le fait de ne jamais être payée pour ton travail mais bon ça je pense que tu l'as bien compris).

Donc mon conseil :
1. Envoie à cette personne un dernier mail l'informant que tu mets un terme à cette collaboration au motif que vos méthodes de travail sont incompatibles et que le client ne t'a pas fourni les conditions et documents nécessaires à ce que tu livres une prestation de qualité professionnelle.
2. Coupe toute communication (téléphonique ou écrite) avec cette personne sur le champ. Ne répond plus à ses mails ou à ses coups de téléphone. Par contre, évidemment, garde précieusement toute la correspondance et les documents échangés avec lui depuis le début.
3. Si (je dis bien si) tu finis par vraiment recevoir un RAR d'avocat t'informant d'une procédure en cours, il sera toujours temps de gérer. D'ici là, le gars d'en face ne fait que gesticuler dans le vide avec des arguments, menaces et exigences qui n'ont a priori aucun sens. Selon moi, on est là classiquement face à un gars qui s'est mis dans la merde tout seul, panique complétement, et cherche à faire porter le chapeau de son incompétence à la personne en bout de chaîne, à savoir toi. C'est très fréquent en freelance.

Là-dessus moi je ne suis pas juriste donc je ne te garantis rien, même si je suis plutôt très confiant dans ce que je te dis là. Donc si tu veux être vraiment tranquille, je te recommande de prendre rdv avec un avocat pour faire le point sur ta situation et t'assurer que tu es bien à l'abri.

Ah, et bien-sûr :
4. Arrête de bosser sans devis pour des clients à la con. Quand tu commences une mission, tu DOIS d'abord savoir exactement quel travail est à fournir et combien tu le factureras. Sinon tu commences rien.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17453
Localisation: TOULOUSE

Messagepar Elya » Sam 5 Aoû 2017 14:17

Bonjour Yamo,

Un grand merci d'avoir pris le temps de me répondre, et pour tes conseils. Ta réponse m'aide beaucoup. Ça me servira de leçon, ça ne m'arrivera pas 2 fois.
J'ai bien gardé tous nos échanges mails/sms. J'irais voir un avocat si vraiment ça va plus loin. Je sens que ce sera malheureusement le cas... Il semble être du genre énervé, à ne pas lacher l'affaire.

Bonne journée !
Elya
Rang 1
 
Messages: 6

Messagepar Fremo » Sam 5 Aoû 2017 15:34

Bonjour Elya,

Elya a écrit:J'ai bien gardé tous nos échanges mails/sms. J'irais voir un avocat si vraiment ça va plus loin. Je sens que ce sera malheureusement le cas... Il semble être du genre énervé, à ne pas lacher l'affaire.


C'en est même à se demander si toute l'histoire n'avait pas pour seul but d'en arriver à t'extorquer une grosse somme d'argent… :omg:
Graphiste print · Webdesigner WP + Divi · Freelance · fremodesign.fr - Twitter
Avatar de l’utilisateur
Fremo
Rang 7
 
Messages: 547
Localisation: Provence

Messagepar Elya » Sam 5 Aoû 2017 15:56

Il continu à m'envoyer des mails menaçants dont voici un extrait :
"Le travail que vous avez effectué pendant une semaine démontre sans ambiguité l’accord de l’une et l’autre parties.
Vous savez comme moi qu’au regard de la loi un travail commencé est un travail qui a été accepté, sans doute ignorez-vous que l’on ne peut pas le quitter ensuite par caprice et sans aucune conséquence.
Nous n’avons pas signé de devis/contrat ni versé d’acompte, mais nous avons simplement suivi ce dont vous êtes convenue avec XX avant que vous commenciez le travail."

... En sachant que je n'ai eu aucun accord de sa part sur mes tarifs, bien au contraire... Et que c'est eux qui ont dit non au devis.
Il me reproche également dans son mail de ne pas lui avoir donné mes maquettes... Je crois rêver.
Elya
Rang 1
 
Messages: 6

Messagepar Fremo » Sam 5 Aoû 2017 16:10

Elya a écrit:Il continu à m'envoyer des mails menaçants dont voici un extrait :


Il est juste en train de comprendre qu'il perd la main…

Ne réponds surtout pas comme Yamo te l'a très justement conseillé.

Et puis un travail commencé sans contrat ni devis prouve juste que tu as passé du temps sur un de leurs documents.
Il ne peut pas prouver que ce n'était pas dans le cadre d'une simple phase d'essai par exemple…

Il faut quand même, me semble-t-il, t'assurer que tu ne leur aies pas envoyé un message précisant que tu t'engageais à mener ce travail à terme.
Graphiste print · Webdesigner WP + Divi · Freelance · fremodesign.fr - Twitter
Avatar de l’utilisateur
Fremo
Rang 7
 
Messages: 547
Localisation: Provence

Messagepar Elya » Sam 5 Aoû 2017 16:52

Je viens de vérifier, et il y a tout de même des mails où je dis la phrase "Je termine demain" "Je pense que ce sera bouclé demain"... On parle également d'envoi à l'imprimeur dans un autre. C'est une erreur de ma part. En sachant qu'au final je n'ai pas eu les photos et infos manquantes nécéssaires pour tout terminer le lendemain... (je lui dis dans le mail également).
Elya
Rang 1
 
Messages: 6

Messagepar Yamo » Sam 5 Aoû 2017 18:49

Si c'est lui qui ne t'a pas livré les éléments nécessaires à ce que tu finisses ton travail dans les temps, malgré tes demandes, il est complètement responsable de ce retard. Et, encore une fois, il n'y a de toute façon aucun engagement ni contrat entre vous.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17453
Localisation: TOULOUSE

Messagepar Elya » Sam 5 Aoû 2017 19:31

Merci pour vos réponses. Je sens dans son mail qu'il souhaite continuer à faire pression, et il va finir par y arriver : "Ne vous êtes-vous pas trop légèrement engagée, et ne nous avez-vous pas abusés pour obtenir ce contrat, en estimant que le magazine serait bouclé en fin de semaine ?" > J'ai des preuves que des éléments étaient encore manquants le dimanche soir, et même le mercredi, malgré ma demande. Je n'ai pas eu l'ensemble des éléments dés le début. De plus, aucun contrat.

"Votre volonté délibérée de nuire à notre magazine (que je ne m’explique pas) est confirmée par le fait que vous ne nous avez retourné que les éléments que XXX vous avait adressés, sans y adjoindre ceux comprenant toutes les corrections que je vous ai demandées et vos maquettes"
> On est donc d'accord que du coup, je n'ai aucune obligation de lui adresser les fichiers sur lesquels j'ai travaillé ? (il a uniquement les PDF) J'en viens même à me demander si ce n'est pas mieux que je lui envois tout en l'etat, même avec les infos et photos manquantes, comme ça je serais tranquille et aurait rempli "ma part"...
Je réponds pas à ces mails, mais les garde précieusement. Je n'en reviens pas du culot qu'ont certains clients...

"Vous recevrez donc fin août/début septembre le courrier de Maître XXX, que vous communiquerez à l’avocat que vous aurez choisi pour vous représenter à l'audience." > Vous avez une idée du prix d'un avocat pour ce genre d'affaire ? Ca ne doit pas être donné...
Elya
Rang 1
 
Messages: 6

Messagepar Yamo » Sam 5 Aoû 2017 21:12

La plupart des avocats offrent gratuitement leur première consultation, le temps d'évaluer le dossier. Renseigne-toi auprès de celui que tu contacteras pour t'en assurer.
Ensuite, la plupart du temps, tant que ça reste au niveau de l'assistance à échange de courriers (c'est à dire avant que ça parte éventuellement en procès, le but étant justement de l'éviter) les honoraires des avocats que j'ai pu croiser évoluent généralement au forfait, entre 400€ et 800€. C'est lorsqu'il y a procès que les honoraires ont tendance à s'envoler. Mais là encore c'est pareil : au premier rdv, l'avocat doit te dire pour combien il peut faire quoi, et comme ça tu n'as pas de surprise.
J'en viens même à me demander si ce n'est pas mieux que je lui envois tout en l'etat, même avec les infos et photos manquantes, comme ça je serais tranquille et aurait rempli "ma part"...


SI tu penses que ce geste serait de nature à calmer le gars et qu'il te laisse tranquille, je serais tenté de te dire de faire ça.
Soyons clairs, ce n'est pas une solution satisfaisante, ni juste : tu vas avoir travaillé gratuitement pour un connard, qui se sera payé sur ton dos. Mais si ça peut t'éviter de te faire emmerder pendant des mois, et te permet de passer à autre chose, je présume que c'est un moindre mal. Car même si, comme je l'ai dit, il me semble que tu sois complètement dans ton droit ici au niveau légal, ça ne veut pas dire que le mec ne peut pas te faire chier en te harcelant pendant des mois avec des coups de pression à la con, et ça, ça mine rapidement le moral.

En bref, si tu crois qu'il existe une façon rapide de te sortir de cette situation, fais-le, c'est maintenant ta priorité. Mais si tu ne vois pas d'issue simple et rapide à ton niveau, alors fais-toi aider d'un spécialiste.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17453
Localisation: TOULOUSE

250 cartes de visite gaufrées gratuites
Offre de notre partenaire Exaprint
Gratuit 250 cartes de visite gaufrées pelliculage mat, recto seul offertes avec le code promo KOBPART
Je crée mon compte
Une mutuelle santé dédiée aux freelances
L'assurance nouvelle génération
Offre spéciale KobOne : 15% de votre cotisation remboursés la 1ère année... et jusqu'à 50% !
Devis gratuit