Close
J'ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
J'en crée un :
M’enregistrer
ou
Je me connecte avec :
GRATUIT : 250 cartes de visite gaufrées avec le code KobOne18
Forum des créatifs professionnels freelance & salariés

Contrat à la page, vous connaissez?

Contrat à la page, vous connaissez?

Messagepar nicangus » Dim 12 Fév 2012 14:05

Bonjour,

Je suis actuellement en formation de chef de projet webdesigner. J'étais sous contrat avec une entreprise sur Paris mais l'école est à Lille et je ne peux plus assurer financièrement ces trajets.

J'ai rencontré le gérant d'une agence de publicité qui me propose de me mettre en autoentrepreneur, de travailler pour lui et de développer mon activité d'un autre coté.
Il me propose un contrat à la page à 40€, car il travaillait comme ca avec son ancienne graphiste, vos connaissez ce type de contrat?
Sur une brochure 16 pages ca fait 640€. Ca vous semble convenable? En sachant que je suis débutant.

Faut-il que je lui demande plus de renseignements? si oui lesquels? Pour vous il faut compter combien de temps passé dessus par exemple?

Merci d'avance.
nicangus
Rang 1
 
Messages: 6

Messagepar anniemi » Dim 12 Fév 2012 14:25

Bonjour,

tu ne dois pas te mettre en AE à la demande d'un patron. Etre AE, c'est devenir une entreprise.

Et 40€ la page en tarif AE...tu la fais en 20 minutes j'espère ?

Mon plombier prend 60 euros de l'heure (même si il passe que 20 minutes dans la salle de bain !) avec les mêmes charges qu'un AE.....lui il a tout compris.

Tu es débutant, c'est normal que tu te poses ces questions, mais là, ça se voit grosse comme une maison, le patron, veut que tu te mettes en AE pour ne pas payer de charges patronales/sociales/faire un cdd/cdi/payer tes congés payés/tickets resto et pouvoir te virer quand il veut à la fin de la conception de son livret.

Même si il dit que son ancienne graphiste pratiquait ces prix là, déjà, tu n'as pas à le croire, et si c'était vrai, et tu n'as pas à t'aligner sur les tarifs de quelqu'un d'autre. En tant qu'indépendant, c'est à toi de fixer tes prix, sinon, où serait l'indépendance ??

Quelques liens à lire :
http://kitdesurvie.metiers-graphiques.f ... guise.html
http://kitdesurvie.metiers-graphiques.f ... lance.html

Je te conseille de refuser ce mauvais plan. Car devenir une entreprise, ça implique pas mal de choses !

se déclarer aux impôts,
gérer sa retraite,
payer soi même tous ses logiciels,
tu ne pourras pas avoir ni chômage ni RSA si ton entreprise ne démarre pas,
vu que tu es en AE, si tu as des dettes en tant qu'entreprise individuelle (AE est une entgreprise individuelle)....ton patrimoine personnel peut être saisi pour payer les dettes de ton entreprise individuelle si tu gères mal ton affaire.
-tes transports/frais de bouche c'est à toi de les payer

Avec ta première entreprise à Paris...Tes trajets entre Lille et Paris ne peuvent pas être pris en charge par ton école / ou par l'entreprise de Paris / Conseil Général ?
Je te conseille également de chercher une autre entreprise...tu fais une formation en alternance ? Fais toi aider par ton école pour trouver une bonne entreprise qui accepte de te prendre en alternance. Ne prends pas le premier mauvais plan venu, même si le type de l'agence de pub est mielleux, il t'a proposé un deal complètement scandaleux et profite de ton manque d'expérience.
anniemi
Rang 6
 
Messages: 212

Messagepar PRCI » Dim 12 Fév 2012 16:25

Salut,

En plus de l'odeur de salariat dissimulé qui se sent à des kilomètres, ça sent un autre piège à cons : il te propose une rémunération à la page (soit dit en passant, c'est toi, et toi seul, qui fixes les tarifs) dans l'idée de te demander des modifications incessantes tant qu'il ne sera pas satisfait de ton travail ou n'arrêtera pas d'être indécis, si bien que les délais de réalisation s'allongeront et que le projet cessera très vite d'être rentable. Autrement dit, c'est le même écueil qu'une prestation au forfait lorsqu'elle n'est pas un minimum cadrée. Je t'invite à lire l'encart sur le travail au forfait dans le billet de yosh sur les grilles tarifaires.

Bref, ce n'est pas en acceptant ce genre de proposition indécente que tu régleras tes frais de déplacement : pis encore, avec ce qui te restera une fois les charges et cotisations payées, tu te rendras vite compte que le tarif proposé est débile et te fera travailler à perte. D'ailleurs, n'oublie pas que le régime de l'AE, à l'instar de toute entreprise individuelle optant pour le régime fiscal des micro-entreprises, ne permet pas de déduire les frais, ce qui peut être pénalisant si les frais correspondent à un pourcentage élevé du chiffre d'affaires.
PRCI
Rang 8
 
Messages: 769
Localisation: Neuilly-sur-Seine

Messagepar Alexandr » Dim 12 Fév 2012 17:50

En plus de ce qui a été dit plus haut, un AE débutant doit attaquer au minimum à 250€ / jour. En plus si tu es en région parisienne il faudra surement plus.

Donc pour tenir ce tarif il te faut être capable de faire 6 à 7 pages par jour. Tout dépend de la qualité demandée mais ca me parait juste pas possible.

Financièrement ca semble pas tenable et il faut rajouter à ca toutes les réserves exprimées plus haut.
Avatar de l’utilisateur
Alexandr
Rang 5
 
Messages: 80
Localisation: Pau

Messagepar anteka » Dim 12 Fév 2012 18:14

Salut,

Aujourd'hui, l'auto entrepreneur c'est vraiment l'aubaine pour tous les patrons qui veulent zapper les charges salariales : j'ai une copine psychologue à qui on l'a proposé. C'est n'importe quoi.

Après à toi de voir si tu as envie de te lancer en indépendant ou si tu préfères une embauche, ce qui est plus raisonnable en tant que débutant.


Faut-il que je lui demande plus de renseignements? si oui lesquels? Pour vous il faut compter combien de temps passé dessus par exemple?


C'est de l'éxé ou de la créa? On peut pas te donner un temps avec si peu d'informations: ça peut te prendre 2 jours , 5 jours. Le contrat à la page c'est bien si tu es rapide.
Avatar de l’utilisateur
anteka
Rang 7
 
Messages: 353

Messagepar Yamo » Dim 12 Fév 2012 18:21

Oui c'est une banane très classique. Je ne vais pas paraphraser les autres, ils t'ont très bien expliqué en quoi et à quel point c'est dangereux.
Tout le monde finit pat se rendre compte qu'il s'est fait méchamment avoir, mais généralement au bout d'un ou deux ans. Gagne du temps et épargne ça à ta carrière.

Si le boulot t'intéresse malgré tout, la seule solution est de demander à cet employeur de t'embaucher en CDI ou CDD. Temps complet ou partiel, c'est toi qui voit selon tes aspirations et les besoins du contrat, l'essentiel étant que tu aies un contrat de travail, qui t'assurera une rémunération minimale au temps travaillé et l'ensemble des droits salariaux qui découlent d'une collaboration comme celle que tu nous décris.

Si l'employeur refuse, continue tes recherches ailleurs. Il n'y a rien de bon ici pour toi, ce n'est pas une offre d'embauche, c'est une escroquerie.

Quant à l'indépendance, c'est une démarche très différente, qui se mûrit et se choisit. Garde ça pour plus tard...
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17671
Localisation: TOULOUSE

Messagepar jmroyercom » Dim 12 Fév 2012 21:53

Personnellement, le tarif à la page, je trouve ça vraiment un piège à cons (j'en ai fait l'amère expérience avec une annonce kob-one dernièrement). C'est rarement le plus rentable (je préfère le tarif / jour).

Il existe des exceptions quand même. Certaines responsables d'agences connaissent bien le travail et respectent la collaboration. Donc les prix suivent.

Après il faudrait savoir ce qu'il intègre dans ce tarif (complexité de montage ? premier montage ? la totalité des opérations jusqu'à la génération des BAT & combien de retours ?)

Par contre si je peux me permettre (visiblement tu ne fais + ces trajets), tes trajets peuvent être pris en charge par ton entreprise (école<>entreprise) et même par ton conseil régional (par contre, il faut souvent prouver que tes études ne sont pas réalisables dans un établissement de la région d'origine). Et cela sans condition de ressources financières.
jmroyercom
Rang 6
 
Messages: 313

Messagepar eo » Ven 2 Mar 2012 13:24

à propos de tarif à la page (excuse nicangus j'extrapole bcp) ,
ce qui est considéré comme un piège dans le domaine du graphisme est usité et semble même être l'usage traditionnel dans le domaine de la bd.. quand bien même elle mène exactement aux mêmes abus que dans le graphisme..retakes explosant le temps de prod, temps variable selon le style de 1 à 3 jours/planche, etc
D'après le syndicat bd le prix moyen planche (dessin+couleur) c'est 350€. Pour 1jr/planche ok, pour 3jr/planche en revanche... glissement de terrain
Avatar de l’utilisateur
eo
Rang 4
 
Messages: 72
Localisation: Paris / Lyon

Messagepar cabane » Mer 30 Mai 2012 12:55

Le seul boulot où je travaille "à la page" c'est pour le magazine gratuit B2B d'un client.
et une page de magazine c'est pas une plaquette … niveau créa on est pas même sur le même créneau.
surtout que je parle d'un magazine de contenu : essentiellement du texte avec 1 à 2 images par page et une maquette très "statique" et chartée (typo tjs identique, couleurs par rubrique… en gros pas de "recherche créative")
et je suis effectivement à 40€/p (+un forfait global de 400€ sur le mag' [qui fait 50pages hors pub] et qui représente les quelques éléments "exceptionnels de création).
C'est une rémunération correcte mais pas énorme dans mon cas (enfin il me semble) mais dans ton cas ça me semble pas une bonne idée.
cabane
Rang 4
 
Messages: 43
Localisation: PANTIN

Messagepar Yamo » Mer 30 Mai 2012 15:30

ce qui est considéré comme un piège dans le domaine du graphisme est usité et semble même être l'usage traditionnel dans le domaine de la bd.. quand bien même elle mène exactement aux mêmes abus que dans le graphisme..


On en a déjà discuté ici, c'est pas du tout le même contexte, ni la même forme de rémunération in fine, puisqu'en théorie les payes à la page dans le monde de la BD sont des avances sur droits non-remboursables, qui ne représentent qu'une partie de la rémunération potentielle en attendant les ventes.

Je ne dis PAS que c'est mieux, au contraire c'est même une grosse banane car les soit-disant éditeurs de BD font n'importe quoi depuis 15 ans, ont complètement massacré ce secteur de la création en même temps que la condition d'auteur BD, et qu'au final dans 99% des cas la fameuse avance sur droit se révèle être en fait la seule (et misérable) rémunération que touchera l'auteur, MAIS, dans le principe, il faut bien différencier les deux système, car justement on ne parle pas des mêmes abus.
Avatar de l’utilisateur
Yamo
Modérateur
 
Messages: 17671
Localisation: TOULOUSE

100 cartes de visite dorure à chaud gratuites
Imprimez vos cartes de visite gratuitement
Gratuit 100 cartes de visite quadri recto dorure recto seul Exa-Bigfoot-Dorure-a-chaud
Je crée mon compte
Calcul « salaire » freelance
Nouveau simulateur à destination des indépendants
KobOne-calcul-salaire-freelance
Estimez au plus juste votre seuil de rentabilité et taux journalier moyen.
Faire une simulation